Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/10/2007

Conférence de l’OSCE sur l’islamophobie à Cordoue: un flop silencieux

Les musulmans sont effectivement discriminés en Europe. C'est à dire que les européens -les historiques- font la différence entre leurs semblables, installés depuis des millénaires, soudés par une homogénéité culturelle, un passé commun et un système de valeurs communes (liberté, humanisme, laïcité), et des individus arrivés entre aujourd’hui et une trentaine d’années pour des raisons en grandes parties matérielles.

    Alors voilà, l’urgence de l’OSCE, ce n’est pas la christianophobie et son corollaire de moqueries quotidiennes, de vandalismes d’édifices religieux, d’agressions physiques envers des français (ou belges, anglais, allemands…) agressés pour un regard, une cigarette, parce qu’ils sont juifs ou blancs, non, c’est l’islamophobie, sans que l’on sache pour autant que les musulmans rasent les murs en Europe.

   C’est à Cordoue, dans la ville même où les musulmans viennent de réclamer à l'Eglise catholique une partie de la cathédrale pour en faire à nouveau une mosquée (sic) que l’OSCE, aujourd’hui et demain, organise une conférence sur « les attitudes d’intolérance et de discrimination à l’égard des musulmans ». A une époque où l’oppression islamique n’a jamais été aussi forte à travers le monde, de la Thaïlande  où les islamistes ont tués plus de 2400 civils ces quatre dernières années, à l’Egypte où les Coptes subissent mensuellement des agressions (et où 18 postes de la fonction publique leur sont interdits) , en passant par le Nigeria, les Philippines, l’Indonésie, le Kosovo, la Palestine, la Turquie…faire une conférence sur le sort des colons musulmans européens profitant allègrement de nos systèmes sociaux, de la liberté religieuse, relève de l’indécence.

     On comprendra mieux cet évènement lorsque l’on sait qu’il se produit sous l’impulsion de  Jorge Sampaio, « Haut Représentant  pour l’Alliance des civilisations » (sic) et du ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Ángel Moratinos, l’Espagne étant cette année à la tête de l’OSCE.

    Il faut savoir que l’Alliance des civilisations, projet initié par Jose Luis Zapatero, tint son premier  colloque le 13 novembre 2006 à Istanbul. Le Parti islamiste turc était représenté, outre par le Premier ministre Erdogan, par le Ministre des Affaires religieuses Mehmet Aydin qui avait vigoureusement dénoncé le 27 mars 2005 les activités missionaires des chrétiens en Turquie, brandissant la cause sacrée de l'unité nationale...Yussef Al-Qaradawi, coqueluche des islamistes européens, dont l’UOIF, fut aussi convié par les socialistes espagnols lors du colloque. Un portrait terrifiant du Cheik le plus influant du monde sunnite est disponible ici.

   On retrouve également dans le "High level group" du programme de l’Alliance des civilisations (placé sous l'égide des Nations Unies) le Grand Mufti de Bosnie Mustafa Ceric, ancien bras droit d' Izetbegovic, créateur de groupes islamistes armés responsables en mars 1992 de l' épuration musclée de milliers de civils serbes. Mustafa Ceric ne cache pas son projet d'édifier une société bosniaque régie par la charia, et n'avait pas hésité à lancer ses troupes contre les musulmans modérés de Fikret Abdic lors d'un conflit s'étendant de 1992 à 1995, ces derniers refusant le projet de société totalitaire théorisé dans la "Déclaration islamique" d'Izetbegovic.

   Comme interlocuteurs d'une aussi pompeuse que naive  "Alliance des Civilisations", on doit trouver mieux...

    A Cordoue, il ne faut donc pas s’étonner que ce colloque saugrenu n’ait rencontré qu’un mince écho médiatique (une simple dépêche AFP, du bureau de Madrid). D’ailleurs, comme le rapporte l’édition d’ABC de ce jour, grand quotidien espagnol, alors que tous les ministres  européens ont été invités, « La majorité d’entre eux ont décliné l’invitation et ont opté au plus pour l’envoi d’un secrétaire d’Etat ou simplement d’un représentant de leur ambassade […] Un qui pour le coup a annoncé sa présence dans l’assistance, est le secrétaire général de la Ligue Arabe, Amro Mussa, qui participe à la session inaugurale »  

Observatoire de l’islamisation, octobre 2007.

 www.islamisation.fr 

20:25 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ump, ps, politique, sarkozy, france, christiannisme, modem | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.