21/04/2008

Affaire Louis Chagnon : blâme annulé

230629561.jpg 480703536.jpg
Encore une défaite pour le Mrap... 
                                       
Yvan Rioufol nous a appris une bonne nouvelle dans son dernier bloc note du Figaro :

"Les familiers du bloc-notes se souviennent de Louis Chagnon, professeur d'histoire défendu ici. Il a été sanctionné en 2004 par le rectorat pour une «formulation simpliste» sur Mahomet. Le tribunal administratif de Paris vient d'annuler le blâme, en constatant que «la vérité historique des propos n'est pas contestée» et que la provocation n'est pas établie. Une victoire pour la laïcité." (source)

Or qu’avait-il dit ?

  Il avait osé décrire le processus de conquête qu’utilisa Mahomet pour répandre l’Islam ce qui l’avait amené à constater froidement que « Mahomet va se transformer en voleur et en assassin ». (voir une biographie attestant cette assertion)

Louis Chagnon déclarait en 2006 qu'il avait engagé « une action devant le tribunal administratif pour faire casser ce blâme infâme et à caractère antisémite puisque j’ai été sanctionné pour avoir qualifié d’assassin quelqu’un qui avait fait égorger des centaines de juifs. »

Entre le blâme et son annulation il aura fallut pas moins de 4 ans et des milliers d’euros de frais d’avocats. D’autres, faute de moyens , de soutiens ou de force de caractère auraient abandonné. Pas Louis Chagnon qui tient à la Vérité et à son honneur. L’éducation nationale ne l’y a pas aidé, bien au contraire. Quelle message fait-elle ainsi passer aux milliers d’enseignants qui sont aussi censés apprendre aux élèves et futures citoyens l’esprit et les valeurs de la France ?La liberté d’enseignement de la vérité historique est-elle encore de mise dans l’éducation nationale ? L’est-elle aussi dans les jugements de la justice ?

Voici ce que déclarait Louis Chagnon toujours en 2006 sur les différentes procédures engagées courageusement par lui contre ceux qui avaient tentés de le détruire judiciairement :

La deuxième procédure consiste en une plainte pour diffamation contre Mouloud Aounit et Jean-Claude Dulieu du Mrap ainsi que contre Kamel Zmit, président du collectif de parents d’élèves musulmans qui avait monté toute cette affaire. En ce qui concerne cette plainte la 17ème chambre a bien reconnu qu’il y avait eu diffamation mais avait relaxé les prévenus au bénéfice de la bonne foi ce qui pour des individus qui ont utilisé des faux témoins, un cahier falsifié et proférer des mensonges publiquement est assez scandaleux. J’avais été condamné a verser à Kamel Zmit 500€ de dommages et intérêts alors que cet individu a fait passer publiquement sa fille comme mon élève alors que je ne l’ai jamais eue, qu’il a utilisé un cahier falsifié et menti publiquement en affirmant que le blâme que m’avait donné le rectorat de Versailles l’avait été à l’unanimité du conseil de discipline. C’est proprement scandaleux. En appel ces dommages et intérêts ont été supprimés mais le premier jugement a été confirmé, je me suis donc pourvu en cassation. La troisième procédure consiste en une plainte pour faux et usage de faux à la suite de l’utilisation par le collectif de parents d’élèves et du Mrap de ce cahier d’élève falsifié. Cette plainte est en cours d’instruction je ne peux donc pas en parler.

On le voit rien n’arrête ni ne punit cette cabale anti-vérité historique, et ce ne sont pas les étranges décisions de la Justice «française » qui aideront à l‘établissement au sein du système éducatif de ces simples faits objectifs. Par l’annulation de ce blâme infâme une bataille a été gagnée, mais pas la guerre qui la sous-tend. Nous attendons aussi maintenant que ceux qui ont pris cette décision inique assument leur acte. Nous attendons de leur hiérarchie qu’elle prenne ses responsabilités. Si elle ne le faisait pas elle enverrait un message désastreux en couvrant de fait un révisionnisme historique.

Acheter le livre de Louis Chagnon "le début des conquêtes arabo-musulmanes" :

Enki pour l'Observatoire de l'islamisation, avril 2008.

21:19 Publié dans 30- RESISTANCE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.