18/05/2010

Suspension de l'ouverture d'une nouvelle mosquée contrôlée par les Frères Musulmans en Allemagne

 

   En France, l'UOIF dont les cadres reconnaissent ouvertement être issu des Frères Musulmans, a ouvert 400 lieux de cultes ces dernières années, avec parfois le concours financier ou foncier de mairies UMP (Bordeaux,Woippy,Corbeil...). L'Allemagne a elle enfin pris la nature du danger au sérieux : 

Par Point de Bascule
Le 18 mai 2010

 Au moment où la section canadienne des Frères Musulmans (la Muslim Association of Canada - MAC) se prépare à ouvrir une nouvelle mosquée à Montréal pour y propager la doctrine totalitaire de Hassan al-Banna, le Global Muslim Brotherhood Daily Report (GMBDR) rapporte que les autorités allemandes se sont objectées à l'ouverture d'une nouvelle mosquée à Munich en raison des liens qu'entretiennent ses leaders avec l'organisation des Frères Musulmans. Le 17 mai 2010, le GMBDR offrit un compte-rendu de deux articles récemment publiés en Allemagne à ce sujet.

Munich devait héberger son Centre pour l'islam en Europe - Munich (ZIEM) censé offrir un islam ouvert, européen et germanophone. Les projets de l'imam Benjamin Idriz ont été suspendus après que ses relations avec les radicaux islamistes aient été mises en lumière. Les autorités judiciaires ont déterminé que la communauté islamique de l'imam Idriz avait été ciblée en 2007 par un rapport de l'Office fédéral pour la protection de la Constitution allemande. Le rapport faisait état de nombreux appelstéléphoniques entre Idriz et les leaders de deux organisations affiliées aux Frères Musulmans, soit Milli Görüs (IGMG) et l'Islamische Gemeinschaft Deutschland (IGD). L'IGD est considérée par le gouvernement allemand comme le représentant des Frères Musulmans en Allemagne (l'équivalent de la MAC au Canada) tandis que Milli Görüs se consacre à gagner les nombreux ressortissants turcs qui vivent en Allemagne à la cause islamiste. Les responsables de la mosquée ont annoncé leurs intentions d'aller devant les tribunaux pour contester la décision du gouvernement allemand.

Depuis plusieurs mois, les activités de l'IGD font l'objet d'enquêtes menées par les autorités policières allemandes qui soupçonnent ses membres de fraude et de blanchiment d'argent. Le GMBDR consacra des rapports à cette enquête le 10 mars 2009 et le 21 janvier 2010.

Au moment où l'enquête s'amorçait, Ibrahim El-Zayat fut remplacé à son poste de président de l'IGD.

Sami Alrabaa, un ancien musulman qui enseigna notamment à l'Université du roi Saud d'Arabie saoudite a écrit un article pour le site Islam-Watch en 2009. Il y explique la nature des activités menées en Allemagne par les Frères Musulmans et Ibrahim El-Zayat en particulier.

Ibrahim El-Zayat et Tariq Ramadan font tous les deux partie du Euro Muslim Network. Ensemble, ils participèrent à un panel consacré à l'antisémitisme qui se déroula à Oslo en 2008. Youssef al-Qaradaoui, le leader spirituel des Frères Musulmans, a exposé la position de l'organisation sur la question quand il affirma dans un exposé disponible sur Youtube qu'Hitler avait été envoyé par Allah pour punir les Juifs de leur corruption.

source

13:01 Publié dans 17- ALLEMAGNE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.