25/05/2011

Délire de persécution pour les militants de "l'Institut français d'études et de sciences islamiques"

Addendum video : les "étudiants" en "sciences islamiques" (sic) sont délogés par la police, après des semaines de manifestations non autorisées devant la mairie.

 Lu dans Ouest-France du 22 mai :

"Quatre étudiants d'un institut islamique ont été interpellés et placés en garde à vue samedi soir alors qu'ils manifestaient devant la mairie de Boissy-Saint-Léger (Val-de-Marne) pour la réouverture de leur école, a-t-on appris dimanche de source policière. Depuis la fermeture le 26 avril de l'Institut français d'études et de sciences islamiques (Ifesi) pour non respect des normes de sécurité, des étudiants manifestent tous les week-ends à Boissy-Saint-Léger pour exiger sa réouverture et dénoncer le «climat d'islamophobie» en France. Samedi, environ quarante personnes se sont réunies devant la mairie de Boissy, provoquant l'intervention de policiers pour «disperser un mouvement non déclaré, qui occupe la place publique», a-t-on précisé de source policière. Après une plainte du rectorat, l'Ifesi, qui dispense des cours de «sciences islamiques et d'arabe», est depuis décembre 2010 au coeur d'une enquête d'un juge d'instruction de Créteil qui a mis en examen son directeur pour «abus de confiance», «travail dissimulé» et «mise en danger de la vie d'autrui» pour non respect des normes de sécurité. Créé en 2001, l'Ifesi accueille environ 300 élèves majeurs le soir et les week-ends et est exclusivement financé par les frais d'inscription."

Cette affaire révèle plusieurs traits de la psychologie des militants musulmans :

- Ils ne supportent aucune remise en cause de leur fonctionnement interne par un pouvoir aux mains des infidèles.

- Ils sont persuadés d'être les dépositaires d'une "science" et en tirent orgueil et sentiment de supériorité.

- "L'islamophobie" est forcément la raison de toute critique, même fondée, de leur comportement, même délinquant.

08:33 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.