01/09/2011

Deuxième tirage pour "Ces Maires qui courtisent l'islamisme"

lll.jpg

(Merci à J.G pour la photo)

Après un premier tirage de 2.500 exemplaires, mon éditeur a dû faire une impression de 1000 ex en catastrophe fin août, la pause estivale n'ayant en rien enrayé le rythme des ventes (qui a décollé au printemps suite à une campagne de "mailing"). Je ne sais si l'histoire récente de l'édition connait un succès similaire pour un ouvrage ayant été ostracisé par tous les médias pour les raisons qu'on imagine. Jugez plutôt :

- Ce jeudi 1er septembre, l'ouvrage est à la quatrième position du classement politique Fnac.com, coincé entre "Le rêve français de François Hollande" et "Madame DSK" ! Alors qu'à la différence du Top 10 dont les autres ouvrages sont sortis au début de l'été, Ces maires qui courtisent l'islamisme est sorti en octobre 2010 et n'a bénéficié d'aucun passage média (les autres ont tous été présenté au Grand Journal ou chez Ruquier, voire les deux, sans parler des magazines).

- Ce même jour, l'ouvrage est n° 11 du classement Politique française de Amazon.fr , premier site de vente de livres et cette fois-ci, juste devant François Hollande !

- A presqu'un an de sa sortie, on peut encore trouver l'ouvrage dans les librairies Cultura ou dans certains Virgin Mégastore comme celui de Toulouse. La durée de vie d'un livre moyen en librairie est de deux mois...

Le bouche à oreille et surtout Internet changent la donne dans le monde de l'édition. Cela est encourageant pour notre démocratie.

Pourquoi un tel succès ? Je pense que les révélations que contient mon livre et la rigueur de la démonstration ( sources nombreuses, notes de bas de pages, documents inédits...) ont payé, au prix d'un travail colossal. Aussi et surtout, le décalage entre ce qu'on entend dans les médias sur l'islam et la réalité du "terrain", l'envergure des hommes politiques mis en cause doit également peser.

Joachim Véliocas.

2383149236.jpg

 Lire la présentation - Achat sécurisé 

22:26 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.