16/11/2011

Erdogan humilie Merkel sur son sol

6a01156fb0b420970c0153931e89a3970b-pi

Alors que la CDU et le SPD glosent sur l''intégration, Erdogan vient en Allemagne afin de répéter aux colons turcs de ne surtout pas devenir allemands

Le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan était en Allemagne les 1er et 2 novembre pour marquer le 50ième anniversaire de l'accord sur les travailleurs invités. 

Erdogan a transformé ce qui était supposé être une opportunité amicale de faire un bilan en une plate-forme pour lancer une nouvelle tirade contre les offenses et carences supposées dans le traitement des immigrants turcs vivant en Allemagne, population estimée à 3.5 millions.

Erdogan a dit que l'insistance allemande à exiger que le immigrants vivant en Allemagne apprennent la langue allemande est « contraire aux droits humains ». Il demande que Berlin accorde la citoyenneté aux immigrants turcs sans considération de leurs efforts pour s’intégrer à la société allemande.

Pour faire bonne mesure, Erdogan a accusé l'Allemagne d'être un « complice » de la campagne de terreur lancée en Turquie par le Parti des travailleurs kurdes (PKK). Il a aussi blâmé l'Allemagne pour faire dérailler la demande turque vieille de plusieurs dizaines d'années à rejoindre l'Union Européenne. (...)Erdogan durant une précédente visite en Allemagne en février 2011 a sommé les immigrants turcs d’apprendre à leurs enfants à lire et écrire le turc avant l’allemand. Parlant devant une foule de plus de 10.000 immigrants agitant des drapeaux turcs et criant « la Turquie est grande » dans la ville industrielle de Düsseldorf, Ergodan a dit : « nous sommes contre l’assimilation. Personne ne devrait être en mesure de nous éloigner de notre culture et de notre civilisation ».

Durant une visite similaire à Cologne en février 2008, Erdogan a dit devant une foule de plus de 20.000 immigrants turcs que « l’assimilation est un crime contre l’humanité » et les a enjoint à résister à l'assimilation au monde occidental. En mars 2010, Erdogan a demandé à l'Allemagne d'ouvrir des écoles primaires et secondaires en langue turque." Lire la suite 

12:16 Publié dans 17- ALLEMAGNE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.