29/05/2012

Le Maroc persécute légalement les chrétiens mais finance la grande mosquée de Blois

 Le-don-royal-de-Mohammed-VI-a-la-mosquee-de-Blois_image_article_large.jpg

Après les Grandes mosquées de Clermont-Ferrand et Saint-Etienne financées et gérées par le Maroc, c'est au tour de Blois de se faire financer une grande mosquée avec minaret pour une surface de 1500 m2, avec une école coranique comme il se doit. La Nouvelle République nous apprend que le Roi du Maroc a trouvé 787 000 euros pour finir la construction, alors que son peuple est massivement au chomage et peine à s'acheter le strict nécessaire pour mener une vie décente. 

Ceux qui lisent l'Observatoire de l'islamisation savent qu'en vertu de l'article 220 du code pénal marocain, les chrétiens faisant de l'apostolat sont régulièrement condamnés (jusqu'à 6 mois de prison ferme prévoit la loi!), des églises fermés, et les chrétiens étrangers expulsés s'ils osent parler du Christ aux marocains (lire nos archives). Un marocain n'a pas le droit de se convertir à une autre religion, et un chrétien ne peut obtenir la nationalité du royaume, c'est constitutionnel.

La prise d'influence du Maroc islamiste (comme l'Algérie qui persécute aussi les chrétiens depuis sa loi de mars 2006) sur les mosquées de notre territoire est inadmissible, et revêt les apparences d'une conquête territoriale dans les zones de colonisation musulmanes qui se multiplient dans l'hexagone.

Lire nos archives sur le sujet :

-Le Maroc va continuer à traquer les évangélistes (3.10.2011)

-Epuration religieuse au Maroc: ça continue (8.12.2009)

- Le Maroc chasse les chrétiens en vertu de l'article 220 du code pénal (19.07.2010)

23:11 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.