24/06/2012

Mgr Lebrun a encensé l'islam lors de l'inauguration de la mosquée marocaine de Saint-Etienne

(Rappel: la nationalité marocaine est interdite aux chrétiens, et la diffusion du christianisme est punie selon l'article 220 du code pénal inspiré par la Charia)

Lebrun.jpg&w=140&h=135&zc=1&q=100Le 19  juin, Mgr Dominique Lebrun, évêque de Saint Etienne, a inauguré la nouvelle mosquée en compagnie du ministre marocain des Affaires islamiques. Dans son discours surréaliste, il a affirmé péremptoirement que l'islam a "en estime la vie morale" et que les musulmans entendront à la mosquée la prédication des dix commandements alors que la charia prévoit 5 peines de morts différentes (apostasie, blasphème, refus du statut de la dhimma, paganisme, adultère).

Il a rappellé le discours de Jean-Paul II de Casablanca en 1985 : "L’Eglise catholique regarde avec respect et reconnaît la qualité de votre démarche religieuse, la richesse de votre tradition spirituelle."

Il a évoqué l’islamisation de la France en ces termes :

« Plusieurs écoles catholiques accueillent jusqu’à 80% d’enfants musulmans. Cela contribue, j’en suis sûr, à la paix dans notre cité et à la compréhension mutuelle. »

Sic. Puis il s’est mis à accuser les chrétiens :

« Oserais-je dire que je souhaite que ce lieu de prière permette aux croyants musulmans de se sentir davantage accueillie [sic] sur une terre et dans un pays dont les racines chrétiennes sont évidentes ? Nous avons sans doute à reconnaître que ce ne fut pas toujours le cas. »

Déjà, le 8 février 2010, Lebrun avait affirmé devant des musulmans:" Des chrétiens ont du mal à comprendre la présence de mosquées sur le territoire qu'ils considèrent comme le leur. Cette pensée n'est pas juste, et autant que cela m'est donné comme une grâce de Dieu, je veux demander pardon"

L'Eglise en France a toujours été à l'avant garde de la collaboration avec l'islamisme. Seule la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X résiste (lire notre dossier), sous les insultes (intégrisme, extrême droite etc.).

Joachim Véliocas- Observatoire de l'islamisation.

15:28 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.