22/11/2012

Le Vatican collabore à un "Centre interreligieux" dirigé par le ministre wahhabite de l'Education saoudienne

L'Eglise va "promouvoir le respect de la différence et de la diversité" notamment Wahhabite.

 cardinal Tauran.jpg 310210-300x200.jpg

(Photo : le cardinal Tauran chargé du dialogue avec l'islam au Vatican, et le secrétaire général du centre interreligieux Bin Muammar, qui en tant que vice-ministre de l'Education du royaume saoudien édite 93 livres scolaires hostiles aux non-musulmans, voir livre plus bas.)

Communiqué du Kaiicid 22/11/2012 - Prochaine inauguration du centre de dialogue interreligieux KAICIID porteur d’ambitieux projets :

"Le Secrétaire général des Nations Unies, Mr. Ban Ki-moon, les Ministres des Affaires étrangères du Royaume d’Arabie Saoudite, de la République d’Autriche et du Royaume d’Espagne, son Eminence le Cardinal Jean-Louis TauranPrésident du Conseil Pontifical pour leDialogue Interreligieux  au Vatican, le Docteur Abdullah Al Turki, Président de la Ligue Islamique (...)Ekmeleddin Ihsanoglu, Secrétaire-Général de l’ Organisation de Coopération Islamique, seront réunis le 26 novembre parmi d’éminents leaders religieux, politiques ou de la société civile du monde entier  pour la cérémonie d’ouverture du centre King Abdullah Bin Abdulaziz International Centre for Interreligious and Intercultural Dialogue (KAICIID) à Vienne, en Autriche."

"Le secretariat du KAICIID est dirigé par un Secrétaire Général, H.E. Faisal Bin Abdulrahman Bin Muaammar" (bio) indique le communiqué. L'homme est le ministre de l'Education de l'Arabie Saoudite. Système éducatif où le meurtre est enseigné dans les livres scolaires, voir le livre consacré à la question de Antoine Sfeir.

Lire aussi : Un rapport confirme que l'Arabie Saoudite continue d'exporter ses livres scolaires hostiles aux non-musulmans

 

"Mission

Agir comme un centre névralgique facilitant la compréhension  et le dialogue interreligieux et interculturel pour améliorer la coopération, le respect de la diversité, la justice et la paix.

Rôle

Le centre constituera une ressource stratégique pour les adeptes des différentes religions et cultures. Il permettra aux personnes déjà actives dans le domaine du dialogue de promouvoir l’harmonie et la coopération.

Objectifs stratégiques

  • Créer, développer et diffuser la connaissance en matière de dialogue interreligieux et interculturel;
  • Cultiver et promouvoir le respect des différences à travers le dialogue;
  • Créer des passerelles, gérer les conflits et promouvoir la collaboration entre divers groupes, cultures et religions."
Commentaire de l'Observatoire: le seul objectif de ce centre qui porte le nom du roi d'une dictature islamiste est de faire respecter et de diffuser à traver le monde l'islam wahhabitte. L'Eglise catholique est tombé dans le panneau du "dialogue" et de la "coopération", vaste fumisterie au moment où le Grand mufti d'Arabie saoudite a appelé à razer toutes les églises de la Péninsule arabique. 

Interrogé sur “la peur“ grandissante en Europe à l’égard de l’islam au vu des réactions dans le débat sur le voile, la burqa ou les minarets, le cardinal français Jean-Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, a affirmé le 27 juillet 2010 à I-média que “le problème dans ces affaires“ était “l’ignorance des gens qui sont contre l’islam" , car “Il s’agit de gens qui n’ont jamais rencontré de musulmans et qui se basent sur ce qu’il voient ou entendent à la télévision“.

Le cardinal Tauran devrait lire cette enquête sur le programme scolaire élaboré par le ministre de l'Education saoudienne qui préside le secrétariat général du centre "interreligieux":

 512N58T590L._SL500_AA300_.jpgCe livre reprend un rapport accablant du CMIP, établi à partir d'une analyse approfondie de 93 manuels scolaires saoudiens. On y apprend que ces ouvrages portent une vision du monde et un système de valeurs incompatibles avec la démocratie. La modernité, telle qu'elle est enseignée aux Saoudiens de 6 à 16 ans, est présentée comme la source principale de l'amoralité, du mal et de la corruption. Quant aux chrétiens et aux juifs, ce sont des ennemis à combattre pour la plus grande gloire de l'Islam. L'Arabie Saoudite ne limite pas cet enseignement à son propre territoire, car elle finance, à travers le monde, des écoles qui diffusent le même discours de haine et de rejet de l'autre. On ne peut donc s'étonner de l'émergence récente, à l'échelle mondiale, de groupements politico-religieux dont les activités menacent frontalement la paix, le pluralisme et l'apprentissage de la tolérance. Extrait de la Préface de Antoine Sfeir " A l'heure où la menace terroriste islamiste contre l'Europe se précise, il est urgent de prendre toute la mesure de l'un de ses ressorts essentiels, à savoir la propagation de l'idéologie islamique wahhabite. Cette idéologie, qui a pour cible principale la civilisation occidentale, c'est-à-dire la démocratie et la modernité, n'est connue que de quelques spécialistes. Elle semble ignorée par les médias et le grand public autant que par la classe politique. " 

18:34 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.