06/01/2013

L'imâm Oubrou reconnait "son passé islamiste" sur TV7 et se félicite de sa Légion d'honneur!

L'attitude islamiste du recteur de la mosquée de Bordeaux a pris fin dans ses prises de positions publiques au même moment où celui-ci a commencé à négocier avec la mairie de Bordeaux pour obtenir une Grande mosquée, à 45 ans passés et après avoir officié dans de nombreuses mosquées (Tarbes, Pau,etc.). Pure coincidence évidemment. Foudroyé par la grâce républicaine du jour au lendemain, en rejetant tout ce qu'il défendait il y a peu (califat, lecture salafiste du coran, théocratie, "takfirisation" de ceux qui osent interpréter le coran...), une fable d'une beauté évangélique.

Spécialiste du double language, appris à la bonne école des Frères Musulmans, ce militant marocain, naturalisé français par la magie républicaine, est capable d'affirmer tout et son contraire pour faire passer la grosse pilule verte :

Ainsi, il a déclaré récemment dans  l’Express « Quant au voile, je n’ai trouvé aucun texte qui oblige la femme à se couvrir la chevelure »

Alors qu’à la page 216 de son livre entretien avec la sociologue Leïla Babès: Loi d’allah, loi des hommes, paru en 2002 chez Albin Michel il écrit : « Le khimâr (cachant les cheveux et le cou) et le jilbâb (qui cache le reste du corps) sont des prescriptions vestimentaires divines qui ne sont abrogées par aucun autre texte. Objectivement, s’il y avait le moindre soupçon sur cette norme, je serais le premier à prôner sa levée. 

Il est stupéfiant que ce soit un gouvernement censé être progressiste qui décore un partisan du recouvrement des femmes. On voit là toute l'hypocrisie d'une gauche qui a pour  objectif d'attirer le vote musulman fusse-t-il ultra réactionnaire. 

Pour plus d'informations sur l'ensemble de ses positions islamistes relire cette note.

21:51 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tareq oubrou, légion d'honneur | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.