11/01/2013

Des centaines d'Egyptiens manifestent pour reprendre l'Andalousie (vidéo)

Des centaines d'Egyptiens ont manifesté le 2 janvier à Safenex Square au Caire afin de protester contre les célébrations ayant lieu à Grenade commemorant le 521ème anniversaire de la libération de la ville des colons musulmans.

La manifestation eut lieu à l'appel du Mouvement de la Liberté (Harakat Ahrar).

Les slogans scandés et encartés,  étaient, parmi d'autres : "Nous n'avons pas oublié al-Andalus"; "Evidemment nous reviendrons"; "Retour obligatoire"

Le point de vue des responsables musulmans vivant en Espagne est similaire. Ainsi, Abdelmumin Aya, directeur de l'Académie de Jurisprudence Islamique Espagnole et dirigeant l'influent site Webislam condamne sur ce dernier les célébrations de Grenade, et, pire, soutient que les pirates islamistes Somaliens attaquants des navires espagnols sont des "pêcheurs reconvertis qui protègent la richesse écologique de leur pays exploité par des prédateurs étrangers". Le Conseil islamique de Grenade condamne aussi les célébrations. ( source: Agencia Islamica de Noticias, 29/12/2001)

Le responsable de l'institutionelle Fédération des Entités Islamiques d'Espagne, Mansur Abdusalam Escudero, est sur la même ligne :

"L'incessante venue d'immigrés par le détroit, la basse natalité espagnole, l'ouverture des intellectuels hispaniques à l'Islam, la désertification progressive de l'Andalousie [font que] seuls un gouvernement de crétins intégraux ou de fanatiques religieux [catholiques] ne prévoient pas que l'Andalousie sera sous peu un paysage islamique sous la férule du Maroc" (rapporté par les professeurs Barquero Cabrero et Ramos Fernandez dans leur ouvrage El Islam a las puertas de Europa, éditions Furtwangen, 2011, traduction Joachim Véliocas).

Le principal mouvement islamiste marocain, Justice et bienfaisance, dont la mort du leader charismatique Cheikh Yassine le mois dernier a été pleurée par tous les sites musulmans francophones (Oumma, Saphirnews) recommande d' "avoir beaucoup d'enfants avec des femmes espagnoles", rapporte un reportage du quotidien El Mundo du 29 février 2010 sur son expansion en Espagne. En 2006, le procureur de la ville de Olmo avertit: "Il est préoccupant, surtout pour la sécurité intérieure de l'Espagne, l'évolution de l'islamisme radical que le Maroc produit, notamment parmi les membres de Justice et Bienfaisance".

Observatoire de l'islamisation, janvier 2013

13:16 Publié dans 18- ESPAGNE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.