16/01/2013

82 morts et 160 blessés à l'université d'Alep lors d'un attentat islamiste

Vidéo du 15.01.2013 -télévision nationale syrienne.

Située dans un quartier sous contrôle de l'état Syrien, l'université d'Alep forme beaucoup de cadres du régime. Le bilan s’établit à « 82 martyrs et plus de 160 blessés», selon le gouverneur de la province, Mohammad Wahid Akkad. Ce bilan a été confirmé aussi  par un médecin à l’hôpital universitaire d’Alep .Deux journées de deuil ont été décrétées dans les universités syriennes  pour mercredi 16 et jeudi 17 janvier par le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. La signature de la brigade islamiste du Front Al-Nosra ne fait guère de doutes, ayant essuyé de sérieux revers ces derniers jours à Soueida et à Hama, notamment à Taybat al-Imam.

Toujours à Alep, les djihadistes en Syrie ne se contentent pas de lancer des roquettes, de commettre des attentats à la voiture piégée, mais ils fabriquent eux-mêmes leurs bombes. C’est ainsi qu’en poursuivant un groupe de rebelles jusqu’à Ramousseh (sud d’Alep), l’armée a fait dimanche dernier une belle découverte dans un garage qui fabriquait non seulement des obus en utilisant aussi des bouteilles de gaz mais encore un blindage pour leurs voitures et en voici les images :

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=-qY4FmOOa8w

Ce massacre n’a pas encore été revendiqué, mais le mode opératoire, et aussi la cible choisie, désignent le Front al-Nosra qui,  rappelons-le, revendique avec parfois plusieurs mois plus tard ses attentats comme celui commis contre l’hôpital français à Alep le 16 octobre et revendiqué seulement la semaine dernière. 

Les médias français, embarassés, n'ont guère couvert le massacre, prouvant une fois de plus que la France s'est trompée de camp...

Observatoire de l'islamisation via Info-Syrie

19:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.