22/01/2013

AQMI a la même revendication que le président égyptien Morsi: libérer Abdel-Rahman

 Alors que nous avons été le seul média français à rapporter la supplique récente du président Mohammed Morsi demandant à Obama de relâcher le "cheikh borgne" qui s'est vanté d'avoir commandité les attentats de 1993 au World Trade Center, voilà qu'un porte-parole des preneurs d'otages d'in Aménas réclame la même chose :

Figaro du 22/01

"Le groupe islamiste armé qui a attaqué le site gazier d'In Aménas, en Algérie, sur ordre de Mokhtar Belmokhtar menace de commettre de nouvelles attaques, contre notamment la France, a affirmé lundi soir l'hebdomadaire Paris-Match, assurant avoir parlé avec son porte-parole.  La France "des croisés et de Juifs sionistes paiera son agression contre les musulmans du nord Mali; mais pas seulement, ses valets aussi", a affirmé par téléphone à un collaborateur de l'hebdomadaire ce porte-parole, Joulaybib (de son vrai nom Hacen Ould Khalil), précise le magazine. Le porte-parole a aussi assuré que son groupe a contacté les autorités françaises pour des négociations, ce que ces dernières ont démenti. Le commando voulait l’arrêt de l’offensive française au Mali contre les islamistes, la libération d’Omar Abdel-Rahman, dit "le cheikh aveugle", détenu aux Etats-Unis pour son rôle dans les attentats du World Trade Center de 1993, et la remise en liberté d’une scientifique pakistanaise, Afiaa Siddiqui, également incarcérée en Amérique pour terrorisme."

10:27 Publié dans 23- EGYPTE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.