25/11/2009

Eric Besson invente la prime à la clandestinité prolongée

  Incroyable, Eric Besson va récompenser les clandestins, et donc les patrons voyoux, qui peuvent justifier la performance de 5 années d' infraction sans s'être fait arrêté. Les français de souche, touchés par le chômage de masse, sont en concurrence directe sur le marché du travail avec ces individus prêts à travailler à des conditions salariales et sociales très précaire afin de survivre. Eric Besson sanctifie l'immoralité d'un libéralisme ayant recours à une nouvelle traite négrière déracinant des milliers d'hommes corvéables à merci, au détriment des autochtones.
                   
AFP-25/11/2009
                                                     
 "La circulaire indiquant aux préfets les critères à prendre en compte pour l'admission exceptionnelle au séjour des salariés étrangers pourrait déboucher sur la régularisation de 1.000 étrangers, a affirmé aujourd'hui le ministre de l'Immigration Eric Besson, sur France Inter. (...)
Le ministre a précisé les conditions pour ces régularisations. "Les critères précis peuvent être l'ancienneté du séjour en France, qui doit être au moins égale à cinq ans, il faut exercer un métier dit en tension, soit dans le métier, soit dans la zone géographique (...) l'ancienneté dans l'entreprise qui doit être égale ou supérieur à 12 mois, la nature de la promesse d'embauche qui doit être supérieure à 12 mois, l'intégration du demandeur".
                                                                 
Chaque année, depuis 2002, le gouvernement de la majorité présidentielle régularise plus de 25 000 clandestins...en contravention totale avec les lois françaises !

10:38 Publié dans 12- IMMIGRATION | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : clandestins, eric besson, immigration | |  Facebook | |