06/09/2014

Le Qatar "aimerait exercer une espèce de magistère moral" sur l'islam en France

qatar,uoif,frères musulmansqatar,uoif,frères musulmans

Haoues Seniguer, chercheur au groupe de recherches et d’études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient et enseignant à l’Institut d’études politiques de Lyon, décrypte la stratégie qatarie voulant exporter l'idéologie islamiste des Frères Musulmans (logo image de gauche) en France via l'UOIF.

Lire l'interview dans Atlas Info

13:27 Publié dans 06UOIF-FRERES MUSULMANS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : qatar, uoif, frères musulmans | |  Facebook | |

06/01/2014

Juppé interdit Dieudonné mais trouve un terrain municipal pour les Frères Musulmans de l'UOIF

2012-11-19juppe-ump.jpg

On vient de l'apprendre ce lundi 6 janvier. Alain Juppé fait interdire le spectacle de Dieudonné. La "quenelle" serait donc plus dangereuse que les islamistes de l'UOIF qui invitent à leurs congrès des conférenciers avouant vouloir conquérir Rome, tuer les apostats et les homosexuels (preuves) ?

Car Alain Juppé dit avoir d' "excellentes relations" avec les leaders musulmans de Bordeaux, il leur a même trouvé un terrain municipal pour leur prochaine mosquée géante :

Article du 5 avril 2013 dans Sud Ouest intitulé "Grande Mosquée de Bordeaux: ça se précise"

Extraits:

hi-256-0-b4073b202cd8c3ac7c8dd01c8908297e73453800.png"Une réunion a récemment rassemblé, à la mairie, les porteurs du projet, Alain Juppé et une partie de son équipe, et Philippe Courtois, directeur d’Euratlantique, le futur centre musulman se situant dans le périmètre de l’opération de réalisation de ce grand quartier d’affaires. Point par point, tous les volets du projet ont été abordés.(...)  Une délibération votée lors du dernier conseil d’administration d’Euratlantique prévoit que ce terrain, propriété de la Ville, puisse être cédé à la Fédération des musulmans de Gironde.(...) Le coût estimé du projet oscille entre 15 et 20 millions d’euros. (...)

La fédération multiplie les contacts avec les donateurs potentiels et l’étranger : Qatar, Suède, Azerbaïdjan, Maroc, États-Unis…"Lire l'article

L'imâm Oubrou , membre de l'UOIF, qui porte le projet de la Grande Mosquée est bien connu de nos lecteurs. Le livre-enquête Ces Maires qui courtisent  l'islamisme paru récemment a analysé sur  70 pages ses références doctrinales, ses liens avec des associations islamistes et ses positionnements fluctuants au cours des années, l'homme se polissant crescendo à mesure de la progression de son accès aux médias.

Couverture du livre2.jpgQuelques citations  extraites d'une de ses conférences en interne, avant son opération séduction avec la république, auraient pourtant dû suffire à justifier un renvoi dans son pays le Maroc :

"le Califat est une obligation, et la réunion des musulmans, l’union autour de ce Calife est une obligation. Et tant que les musulmans ne sont pas réunis autour du Califat, ils sont des pécheurs, sauf ceux qui oeuvrent pour restaurer ce Califat" 

"L’islam comme le veut le Coran touche à tous les domaines de la vie. C’est un Etat, c’est un pays […] il regroupe toute la communauté dans une géographie. Il n’y a pas de frontières […] la frontière entre deux pays est une hérésie méprisable en islam. Les Frères musulmans ne reconnaissent pas les frontières entre les peuples musulmans."

La politique est une donnée, est une partie, est un élément de l’islam. Le Prophète était un chef d’Etat."

"La politique des musulmans ce n'est pas la politique des autres, la politique des autres est construite sur le mensonge"

L’imam Al-Banna veut qu’on soit comme des salafistes car on interprète pas, car l’interprétation peut prêter à l’abus, par conséquence on peut risquer d’abolir une caractéristique (des attributs d' Allah)»  « on entre pas dans le comment car c’est un champ qui est  hors de portée par rapport à notre raison. Ce n’est pas une innovation de la part de Al-Banna car c’est une attitude qui a été adoptée par Muhammad et ses compagnons »  

tout homme qui réfute un verset formel du Coran, ou bien qui interprète un verset du Coran abusivement est considéré comme en dehors du cercle de l’islam"          

Source : Tareq Oubrou, Les bases de la compréhension de l’islam chez l’imam Al-Banna.(fondateur des Frères Musulmans) conférence visionnable en ligne. datation non précisée, estimée au milieu des années 90.

Observatoire de l'islamisation, janvier 2014

19:52 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dieudonne, juppe, uoif, mosquee, oubrou | |  Facebook | |

28/05/2013

Apologie du Djihad par le prédicateur itinérant de l'UOIF. A quand la fermeture de leurs 400 mosquées?


L'engagement en islam, par Hassan Iquioussen... par foundiba 

Conférence de Hassan Iquioussen sur l'engagement en islam, à Saint-Louis de La Réunion le 14 janvier 2013.

Hassan Iquioussen, imam de la mosquée d´Escaudain, est l´un des membres fondateurs des JMF (Jeunes musulmans de France). Il donne des conférences en France depuis près de 20 ans qui sont diffusées en vidéos.  Il prodigue ses enseignements dans de nombreuses institutions et associations, et notamment dans le cadre de l´UOIF (Union des organisations islamiques de France). 

Pour le prédicateur, les bienfaits de la vie après la mort sont liés à l’engagement des musulmans sur cette terre. Dans sa conférence sur le thème de l´engagement, il explique:

 "Préférez l´au-delà […] Vous ne savez pas que l´au-delà est meilleur. […] Si vous ne voulez pas vous engager, vous allez souffrir, sur terre et dans l´au-delà. […] Les vieillards s´engagent, vous entendez, les jeunes? […] L´obstacle numéro un c´est que nous préférons la vie d´ici-bas et tous ses plaisirs. […] Si vous préférez  la dounia (les biens du monde terrestre) à Dieu, au prophète et au Jihad Fisabilillah (sur la voie de Dieu), à l´engagement, au sacrifice […] Alors si vous préférez tout cela […] Dieu ne guide pas au Paradis les pervers. […] Ceux qui préfèrent la dounia à Dieu, au prophète, et au Jihad ont quitté le chemin de la droiture. C´est ce que le Coran dit. […] La vie du musulman, c´est un effort en permanence pour la promotion du bien, de la justice, pour répandre sur terre la miséricorde et le combat. […] Il y a 13 niveaux de Jihad […] et il (le prophète) met au 13eme rang le Jihad armé contre l´ennemi de l´extérieur. […] pour la promotion du bien et de la justice (la sharia) [...]Le musulman doit être dans l´action […] Nous devons contrecarrer la stratégie du diable."

Dans la même vidéo il fait l'éloge des moujahidines (combattants de Dieu) qui ont conquis l'Espagne, l'Italie et la Sicile. La conquête armée de l'Europe est donc louée comme un jihad positif pour l'expansion de l'Islam.

"Yussuf Ibn Tachfin (...)  va fonder un empire les Almoravides . Vous savez quel âge il a lorsqu'il débarque en Andalousie avec son armée pour protéger les musulmans (en réalité pour aider les rois arabes des Taifas à lutter contre les troupes chrétiennes de Alphonse VI résistant à leur invasion) ? D'ailleurs s'il n'était pas intervenu ils auraient disparu. C'est grâce à la bataille de Sagrajas en 478 (après hégire)  que les musulmans vont rester encore 400 années en Andalousie. Grâce à qui ?Grâce à un homme ,Yussuf Ibn Tachfin, qui débarque avec ses moujahidines" avant d'enchaîner sur les conquêtes italiennes...

Source: L´engagement en islam http://www.dailymotion.com/video/xwukku_l-engagement-en-islam-par-hassan-iquioussen-partie-2_shortfilms#.UWpnfKKBl48

 La nationalité française n'a guère de signification pour lui:

"Nous ne sommes ni marocains ni algériens, nous sommes des musulmans" […] "C´est ça notre identité, c´est ça notre nationalité, c´est ça notre être, c´est ça le plus important. Tout le reste est secondaire" Source:  Le nationalisme http://www.hassan-iquioussen.fr/component/hwdmediashare/mediaitem/49-le-nationalisme.html

L'Observatoire de l'islamisation avait obtenu l'interdiction de séjour de 6 prédicateurs étrangers au congrès de l'UOIF en mars 2012, en révélant leur doctrine violente.  Yves Thréard du Figaro avait rejoint notre demande d'interdiction de cette fédération proche des Frères Musulmans sur notre territoire. Mais UMP et PS préfèrent leur donner des terrains municipaux ou les financer sur fonds public afin qu'ils édifient leurs mosquées, par clientélisme électoral républicain.

Par exemple, Jean-Marc Ayrault avait fait voter en 2009 par le conseil municipal de Nantes une subvention de 200.000 euros pour la "partie culturelle" de la mosquée UOIF de Nantes. Qui en parle hormis nous?

 Observatoire de l'islamisation, mai 2013

09:26 Publié dans 06UOIF-FRERES MUSULMANS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jihad, djihad, uoif, iquioussen | |  Facebook | |

12/05/2013

"Qatar: cet ami qui nous veut du mal", le livre qui dérange UMP et PS (actualisé)

 "Toute la gauche est passée au Qatar, toute la droite est passée au Qatar. Najat Vallaut-Belkacem pendant la campagne présidentielle (...) Le Qatar est le forum de la politique française (...) Doha a remplacé la Mamounia du Maroc (...) il y a un million de travailleurs qui ont le statut d'esclaves au Qatar" Jean-Marie Bourget - RFI

 

419qDXMElaL._SL500_AA300_.jpgMarianne livre cette semaine les bonnes feuilles de l'enquête de deux journalistes chevronnés, Nicolas Beau (Libération, Le Monde, Canard enchaîné..) spécialiste du monde arabe et Jacques-Marie Bourget (L'Express, France-Inter). On ne saurait mettre sur le compte de fantasmes d'extrèmistes de droite leur analyse sans complaisance du Qatar, qui finance via son fond Qatar Charity les mosquées de l'UOIF, fédération réunissant 400 mosquées dans l'hexagone, dont la tendance est qualifiée d'"ultra-intégriste" par les auteurs.

L'intérêt du livre est de ne pas édulcorer la réalité: l'islam professé et diffusé par le Qatar est bien wahhabitte, anti-démocratique et djihado-compatible. Son cheikh VRP vedette Al-Qaradawi qui parraine par exemple la mosquée de Mulhouse, conférencier vedette des congrès de l'UOIF depuis 20 ans, n'a vu sa présence tolérée sur notre sol que par la lâcheté du gouvernement français. Sarkozy ne se résolu à l'empêcher de venir en mars 2012 que suite au "buzz" médiatique déclenché par l'Observatoire de l'islamisation ayant abouti à l'interdiction de séjour de six prédicateurs extrémistes invités, en pleine affaire Merah et à un mois des élections. A Matignon, on nous confia que Qaradawi était acceuilli pour des raisons économiques, qu'il enseignât de tuer pêle-mêle apostats, juifs et homosexuels n'était pas bloquant aux dires d'un collaborateur de Fillon...

On comprend mieux à la lecture du livre pourquoi Nicolas Sarkozy a fait entrer l'UOIF dans le Conseil Français du Culte Musulman, pourquoi il appuya l'ouverture d'un lycée UOIF à Décines contre l'avis du recteur d'académie Morvan, pourquoi les maires UMP favorisent matériellement l'UOIF, pourquoi nombre d'islamistes wahhabittes ont obtenu si facilement des visas pour venir prêcher chez nous...

Côté PS, les auteurs ne manquent pas de rappeler que Jean-Marc Ayrault laisse faire à Nantes:

"Les missionnaires de Doha ont déjà un pied dans le fief d'Ayrault. Toujours par le canal de Qatar Charity, un homme d'affaire qatari a aidé, début 2012, l'Association islamique de l'ouest de la France (AIEF), proche là encore de l'UOIF, à financer la construction de la mosquée As-Salam de Nantes; du bel ouvrage avec un minaret de 17 m de haut et un dôme qui change de couleur au gré de la lumière (...) Le 17 novembre 2012, le maire de la ville et successeur de Jean-Marc Ayrault participe à l'inauguration de ce temple qatari. Le président de l'Union des organisations islamiques de France, ahmed Jaballah, est bien sûr présent, ainsi que le consul du Qatar"

Les deux auteurs, de gauche, préservent cependant le Premier ministre en "oubliant" de préciser qu'en 2009, alors maire, il fit voter par son conseil municipal une subvention de 200.000 euros pour le volet culturel de la mosquée. Un scandale républicain qui suffirait à justifier son renvoi de Matignon...

Observatoire de l'islamisation- mai 2013

00:44 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : qatar, vilainpetitqatar, nicolas beau, ayrault, uoif | |  Facebook | |

01/04/2013

Frigide Barjot s'est définitivement fourvoyée avec les Frères Musulmans de l'UOIF

Alors que des dizaines d'ouvrages ont été écrits sur les liens de l'UOIF avec les Frères Musulmans (dont les miens), alors que les chefs des Frères Musulmans algériens, tunisiens, kowétiens sont venus en stars ces dernières années au congrès de l'UOIF, alors que le président actuel de l'UOIF a rencontré le président Mohamed Morsi le 3 janvier dernier (source), celle qui prétend représenter les "anti-mariages pour" tous ose nier sur BFMTV ces liens évidents. Pire, elle tient absolument à sympathiser avec eux, notamment avec Camel Bechick proche de l'Iran...

Le Printemps français (site officiel), ça sera définitivement sans cette folle qui manque cruellement d'épaisseur intellectuelle.

23:22 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : uoif, frigide, frigide barjot, barjot | |  Facebook | |

30/03/2013

Abdallah Basfar, interdit de séjour en 2012 pour prescrire le battage des femmes, présent en 2013 au RAMF !

Addendum 29/03 : Libération titre  L'UOIF présente dresse une liste plus lisse d'invités

C'est une information Saphirnews de ce 28 mars ,principal média musulman français: le cheikh saoudien Abdallah Basfar sera présent ce weekend au congrès de l'UOIF! Ce même Basfar dont Le Figaro rapportait lors de l'interdiction de six prédicateurs au Rassemblement Annuel des Musulmans de France (congrès annuel de l'UOIF) dans son édition du 30 mars 2012 :

"C'est à l'occasion d'un congrès de l'UOIF en 2008 qu'Abdallah Basfar, né en Arabie Saoudite, avait légitimé le fait de battre sa femme si elle n'obéissait pas à son mari" (cité dans Le Figaro du 30/03/2012, Cécilia Gabizon, "Paris interdit la venue de prédicateurs islamistes", page 11)

Le Figaro avait eu ces informations directement du Ministère de l'Intérieur, et n'avait pas été attaqué en diffamation par l'UOIF, on peut donc conclure que ces propos n'ont pas été inventés.Voir le scan de l'article du Figaro de l'année dernière, Abdallah Basfar est le premier personnage en partant de la gauche :

2013-03-28 21.18.42.jpg

Et cette année, virage à 180°, le Ministère de l'Intérieur est d'accord pour que l'islamiste Basfar vienne séjourner en France pour dispenser ce genre d'enseignement ! Mieux, un autre saoudien qui considère Ben Laden avec respect au point de le bénir (source Al-Arabiya), a obtenu aussi un visa! Combien de Mohamed Merah faudra-t-il pour que  le Ministère de l'Intérieur cesse son angélisme avec l'islam? Avec Valls, l'islamisme, c'est maintenant. Oui, avec Guéant, c'était mieux avant. 

Observatoire de l'islamisation, 28 mars 2013.

13:53 Publié dans 06UOIF-FRERES MUSULMANS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : abdallah basfar, uoif, valls | |  Facebook | |

06/03/2013

Martine Aubry retourne sa veste sur le rassemblement de l'UOIF à Lille après 10 ans d'amitié

Martine Aubry et Amar Lasfar de l'UOIF, chaque année, c'était ça : 

 "Sans le soutien de Madame Martine AUBRY Maire de LILLE, le lycée [islamique] AVERROES n’aurait pas ouvert ses portes en septembre 2003." Amar Lasfar, communiqué du 13 janvier 2007

3426633133.jpgLe lycée, qui a obtenu son autorisation d'ouverture du Conseil Supérieur de l’Education Nationale le 10 juillet 2003, se trouve au premier étage de la mosquée !  Lasfar  annonçait alors à la presse « C’est un grand jour pour l’islam de France et la communauté musulmane qui ont fait un grand chemin pour la réussite de ce projet. Ce lycée est aussi une vitrine, un laboratoire pour l’UOIF. ».L'hebdomadaire Marianne avait enquêté dans son n° 352 (janvier 2004) sur les enseignements dispensés dans l'institution, et avait recueilli des témoignages d'élèves dépités dénonçant le bourrage de crâne qu'ils ont à subir : "Ici, on ne nous parle que du coran et de l'islam à longueur de journée, c'est vrai que je suis musulman mais pas au point de devenir Imâm". La journaliste, Ait Aoudia Djaffer, dénonçait dans son article l'état d'esprit de la direction ne cachant pas vouloir faire régner la charia ! 

Enfin, Amar Lasfar fut le principal moteur des manifestations lilloises de janvier 2004 contre la loi sur les port du voile à l'école...

Lire notre article de février 2010: "Hani et Tariq Ramadan dans le Palais municipal de Martine Aubry"

2013

Depuis que nous avons révélé les propos et écrits des conférenciers du rassemblement annuel, dont les orientations radicales de Lasfar, Martine Aubry est obligée de retourner sa veste à cause de la médiatisation de nos révélations:

"Demain au Zénith à Lille, se tient la septième rencontre des musulmans du Nord, organisée par la Ligue islamique du Nord. Martine Aubry, choquée par la présence d’un invité sulfureux qui milite pour le jihad en Israël, ne s’y rendra finalement pas" source: La Voix du Nord 1er mars 2013

11:54 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : martine aubry, aubry islam, uoif, aubry, lasfar | |  Facebook | |

12/02/2010

Régionales : un proche de l'UOIF sur une liste PS

Le logo du Parti socialiste et le logo des Frères Musulmans d'où l'UOIF puise ses références doctrinales.

Mise à jour du 12 février 23h :

  Parmi les 16 candidats de l'Ain aux régionales figure Toufik Chergui, ex-Modem et secrétaire général du culte musulman, qui exerce la profession de proviseur adjoint à Bellignat. Il est le secrétaire général du Conseil régional du culte musulman (CRCM). 

  Après que Toufik Chergui ait démenti son appartenance à l'UOIF jeudi, Le Figaro qui a révélé l'information dans son édition papier du même jour confirme dans une mise à jour de son article à 19h12, où on peut lire : "Les fonctions religieuses de cet élu sur la liste de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), proche des frères musulmans, semblaient alors assumées."  Lors des dernières élections du CRCM en 2008, il fut effectivement élu sur la liste de Azzedine Gaci, président régional de l'UOIF militant depuis de longues années dans cette fédération. Les autres membres de la liste étaient de l'UOIF ou du Milli Gorus, mouvement islamiste turc.

  Tentant de camoufler cela, joint par le journal LyonCapitale, Azzedine Gaci a tenté de faire croire que le Toufik Chergui en question était un homonyme, afin de tenter de protéger son ami (il est président du CRCM et Chergui secrétaire-général).  LyonCapitale s'est aperçu de la supercherie et a actualisé son articleSur Lyon Mag, Chergui a tenté la diversion en faisant croire qu'il était sur une liste pleine de mélange et d'ouverture, avec les musulmans turcs du Ditib, émanation du ministère des Affaires islamiques turc : "Il  (Azzedine Gaci) m’a pris sur sa liste en tant qu’indépendant, avec d’autres indépendants de l’UOIF, du DITIB. Ce qui m’a plu, c’est ce mélange des cultures ". Or le Ditib formait une liste à part entière, et les seuls turcs de la liste de  Azzedine Gaci étaient bel et bien les islamistes radicaux du Milli Gorus comme le prouve cette capture d'écran des résultats de l'élection trouvé sur le site de l'UOIF :

milluoif.JPG

 

  Cette liste étant majoritairement UOIF, il convient de rappeller avec qui a pactisé Toufik Chergui en toute connaissance de cause :

 L'UOIF est le principal réseau associatif islamique en France, soit 200 associations gérant une soixantaine de mosquées. Ses dirigeants avouent ouvertement être issus du courant des Frères Musulmans. Un récent congrès régional à Lille a acceuilli Tariq et Hani Ramadan . Ce dernier  parla de la lapidation comme d'une "purification" dans une tribune du Monde en 2002.... Référence théologique et juridique de l'école d'imams de l'UOIF, le cheikh Youssuf Al-Qaradawi, partisan du Hamas, voit lui Hitler comme un instrument de punition divine, et s'est déclaré pour l'extermination physique des homosexuels  et des apostats (quitter l'islam est puni de mort selon la Charia). Il est perçu comme un "savant" par Tariq Ramadan, autre intellectuel de référence de l'UOIF...

Le PS mène une opération séduction à l'égard des musulmans radicaux qui tourne à la collaboration décomplexée :

Jean-Marc Ayrault a fait voté par la ville de Nantes une subvention de 200 000 euros pour la future Grande mosquée de l'UOIF, en présentant la chose comme une subvention pour "les parties culturelles".

-  Lors du dernier congrès de l'UOIF, la venue de Marcel Gauchet -éminent philosophe socialiste, référence pour le club PS Les Gracques- fut annoncée, avant qu'il renonce in extremis suite à notre article énumérant les personnalités, toutes islamistes radicales, présent à ce évènement annuel se situant au Bourget.

- D'autres villes PS favorisent les projets de mosquées ou d'écoles sous contrat de l'UOIF, à Poitiers et Lille notamment.

  Pour plus d'informations sur l'UOIF, se reporter à mon livre L'islamisation de la France paru aux éditions Godefroy de Bouillon.

  Entendre le PS critiquer l'investiture d'une candidate voilée au NPA ne manque donc pas de sel !

Joachim Véliocas, directeur de l'Observatoire de l'islamisation.

23:04 Publié dans 06UOIF-FRERES MUSULMANS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ps, uoif | |  Facebook | |

11/02/2010

Ayrault octroie 200 000 euros pour la Grande mosquée de Nantes

Lu dans Presse-Océan du 11 février (extrait) :

« La salle de prière fera près de 600 m² avec une mezzanine sur trois côtés et deux salles pour les ablutions, décrit Boubakar Labidi, de l'association islamique (AIOF, affiliée à l'UOIF). Elle pourra accueillir 800 personnes et sera surplombée d'une coupole à quatorze mètres de haut. » La mosquée sera reliée par une galerie à un centre culturel de trois étages, comptant six salles, une bibliothèque. « Nous aurons des bassins en extérieur. » L'ensemble des bâtiments couvre 3 100 m². (...)

Budget : 4,5 millions d'euros

« Le budget de cette future mosquée atteint 4,5 millions d'euros », chiffre Boubakar Labidi. L'association islamique (AIOF) porte l'investissement avec une souscription qui a réuni 1,5 million d'euros pour lancer le gros oeuvre. Près de deux millions sont à ce jour réunis. La collecte des dons continue au fil des travaux.

La municipalité de Nantes apporte 200 000 € pour contribuer au financement du centre culturel.


« La mosquée fait partie intégrante du projet de rénovation de Malakoff (GPV). Elle sera ouverte, intégrée dans le quartier, défend l'architecte Jean-Muc Martin. Le minaret de 17 mètres de haut sera constitué d'un voile de béton habillé de verre. Les murs seront couverts d'un parement en granit. L'étage de la mezzanine sera doté de zinc, comme la coupole. La fin des travaux est envisagée pour 2011. » À la Janvraie, la communauté turque termine en ce moment la construction d'une autre mosquée. L'association table sur deux mois de travaux avant l'ouverture. Lire l'article intégral.

Rappel : le maire de Nantes est Jean-Marc Ayrault, président du groupe Socialiste, radical, citoyen et divers gauche à l'assemblée nationale...

Financer une association (AIOF-site Internet) affiliée à la très radicale UOIF ne pose donc pas de problème au Parti Socialiste.

13:09 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ayrault, uoif, aiof, grandemosquée de nantes | |  Facebook | |

25/11/2009

Christian Estrosi chez les islamistes: le dernier scandale de l'UMP

 " Je m'y sens chez moi "

C'est le site de la  Ligue du Sud de Jacques Bompard (régionales 2010), qui vient de soulever le lièvre :

"Cette vidéo (datée du 1er octobre 2007) nous présente Christian et Dominique Estrosi, ainsi que Rudy Salles, effectuant une visite guidée de la mosquée Ar-Rahma (ou Er-Rahma) de l’Ariane. On y apprend notamment que cette mosquée peut accueillir 800 fidèles !

Une mosquée (loin d’être délabrée ou dans un état vétuste), avec son imam, et pouvant accueillir 800 fidèles ; voilà qui nous amène bien loin du prétendu Islam des caves semble-t-il ?

Notons tout de même que ni Christian Estrosi, ni Dominique Estrosi (pourtant en robe courte et talons) ne trouvent rien à redire quand l’imam leur explique que la place des femmes est dans la mezzanine. Rien à redire non plus au fait que cette mosquée soit gérée par l’A.M.A.M., association membre de l’U.O.I.F. (Union des Organisations Islamiques de France), U.O.I.F. elle-même réputée proche du mouvement islamique des Frères Musulmans dont l’objectif est l’instauration de la Charia (loi islamique). Mais malgré tout cela, Christian Estrosi se sent comme chez lui dans la mosquée Ar-Rahma…

La Charia est d’ailleurs enseignée dans cette mosquée, comme y sont dispensés des cours d’arabe, sans aucun doute – dans les deux cas – dans le but de favoriser l’intégration…suite

Pour cerner l'idéologie de l'UOIF, il suffit de lire les déclarations de ses responsables, ainsi que de ses conférenciers :

- Hani Ramadan, conférencier au siège de l'UOIF samedi 14 novembre dernier. Sa citation phare : " la lapidation constitue une punition, mais aussi une sorte de purification" source: La charia incomprise, Le Monde, 9 septembre 2002

- Tareq Oubrou (imam de Bordeaux, chef de projet de la Grande mosquée, "excellente relation" d'Alain Juppé ) . Sa citation phare :  « La politique des musulmans ce n'est pas la politique des autres, la politique des autres est construite sur le mensonge »Source : Les bases de la compréhension de l’islam chez l’imam Al-Banna. conférence vidéo

« L’imam Al-Banna veut qu’on soit comme des salafistes car on interprète pas, car l’interprétation peut prêter à l’abus, par conséquence on peut risquer d’abolir une caractéristique (des attributs de Allah)» Tout est à pendre au premier degré dans le Coran « on entre pas dans le comment car c’est un champs qui est  hors de portée par rapport à notre raison. Ce n’est pas une innovation de la part de Al-Banna car c’est une attitude qui a été adopté par Muhammad et ses compagnons »  

   Vu les nombreux appels à tuer les infidèles dans le Coran, une application littérale sans interprétation ou recadrage dans un contexte historique donné, est inquiétant. Tareq Oubrou précise bien que « tout homme qui réfute un verset formel du Coran, ou bien qui interprète un verset du Coran abusivement est considéré comme en dehors du cercle de l’islam » Source : Les bases de la compréhension de l’islam chez l’imam Al-Banna. conférence vidéo. plus d'infos accablantes sur le personnage

- Amar Lasfar : dirige la mosquée de Lille-Sud, est également un des cadres de l’UOIF intervenant tous les ans au rencontres du Bourget. Dans un entretien dans la revue Homme et migration en 1999 il récusait le concept de citoyenneté républicaine auquel il substituait l’appartenance à la oumma, où la charia serait amenée à remplacer les lois impies de la république dans des enclaves territoriales : « Dans l’islam la notion de citoyenneté n’existe pas, mais celle de communauté est très importante, car reconnaître une communauté, c’est reconnaître les lois qui la régissent. Nous travaillons à ce que la notion de communauté soit reconnue par la République. Alors, nous pourrons constituer une communauté islamique, appuyée sur les lois que nous avons en commun avec la République, et ensuite appliquer nos propres lois à notre communauté » (Amar Lasfar « La cité mode d’emploi », Homme et migration, n° 1218, mars-avril 1999 p.55) 

- Farid Abdelkrim. Conférencier habituel. auteur du livre " La France des islams"  où on trouve la citation phare: « Nous sommes en 2005 après Jésus-Christ. Toute la Gaule est occupée par les Gaulois...Toute ? Non ! Des villages peuplés d'irréductibles musulmans résistent encore et toujours à l'intégration. Et la vie n'est pas facile pour les garnisons de républicains laïcs gaulois des camps de Marseillorum, Strasbourgum, Villeubarnnum, Saint-Denisum et Roubaixum »

- Issam Al Bashir, conférencier habituel. ex-ministre des Affaires islamiques du Soudan, régime islamiste  dont le président Omar Al-Bachir est visé par un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale pour épuration religieuse et génocide.

- Hassan Iquioussen, conférencier habituel. Est connu pour avoir fait parlé de lui dans la presse, suite aux révélations des contenus de ses conférences où il encense le Hamas. Dans une de ses conférences intitulé « La Palestine, histoire d’une injustice », il dresse un portrait haineux et nauséabond des Juifs rapportait en octobre 2004 Le Figaro : 

   « (...) les juifs, «ingrats», «avares», des gens qui vivent «entre eux, dans des ghettos car ils ne veulent pas se mélanger aux autres qu'ils considèrent comme des esclaves». S'ensuit une litanie d'accusations, liées à des épisodes du Coran : les Juifs «ont toujours méprisé les êtres humains» et «n'ont aucun scrupule à tuer des prophètes». Le prédicateur raconte notamment comment une juive a tenté d'empoisonner le prophète pour vérifier s'il était vraiment l'envoyé de Dieu. Mahomet survécut et pourtant, «elle ne s'est pas convertie. Voyez l'entêtement». Les Juifs «ne respectent rien», poursuit-il. Ils sont «le top de la trahison et de la félonie». Depuis ce temps, «les Juifs ne cesseront de comploter contre l'islam et les musulmans». […] Seuls les vrais musulmans, les «martyrs», «moudjahidins» défendent, à l'entendre, les Palestiniens. Ces croyants ont créé le Hamas, qui signifie, selon Iquioussen, «ferveur, entrain, la pêche. Ces sont des gens qui vont jusqu'au bout. La branche armée travaille très bien. Elle fait du bon boulot».  Cité in Les juifs ne cessent de comploter contre l'islam, Cécilia Gabizon, Le Figaro, 28 octobre 2004.

- Ahmed Jaballah. Président de l’UOIF à la fin des années 80, il dirige dorénavant les études d'une des deux écoles d'imams du mouvement Dans un texte, « Nos religions et leurs interdits, le cas de la religion musulmane » il énonce une série d’agissements méritant des « sanctions judiciaires ». Parmi les différentes actions répréhensibles, on peut lire « L'apostasie est totalement prohibée.»  Cela est très inquiétant, car la sanction  pénale envers les apostats prévue par l’islam (sunnite ou chiite) est la mise à mort du "coupable", avec un consensus total des juristes.

  Si des journalistes veulent encore d'autres citations accablantes, me contacter par courriel : joachim.veliocas@hotmail.fr

  Il est ahurissant que des ministres comme Chritian Estrosi et Alain Juppé , ainsi que Jean-Claude Gaudin, choient un mouvement ouvertement issu des Frères Musulmans, alors que ses activistes sont sous étroite surveillance dans les pays arabes, comme en Tunisie ou en Egypte.

  Cette attitude, qui aurait été qualifiée de collaboration à une autre époque, mériterait d'être sanctionnée par l'indignité nationale.

La résistance ne fait que commencer, déjà, on sait où elle se trouve.

17:46 Publié dans 04 - COLLABORATION | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christian estrosi, estrosi, nice, uoif, régionales 2010, estrosi ump | |  Facebook | |