Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/02/2015

Bernard Cazeneuve entre dans la voie de la collaboration dans une mosquée des Frères Musulmans à Cenon.

A-Bordeaux-Bernard-Cazeneuve-rassure-les-musulmans-sur-le-soutien-de-la-Republique_article_main.jpg

Photo: Bernard Cazeneuve et le Frère Musulman Tareq Oubrou. Cenon, 25 février 2015.

Le 7 juillet à la Mosquée de Paris Bernard Cazeneuve affirmait  "Le ministère souhaite créer une fondation consacrée à l’islam de France, qui permettra notamment de promouvoir cette religion et «dynamiser les recherches» faites en la matière". Mercredi 25 février le ministre de l'Interieur était cette fois à la mosquée UOIF de Cenon aux côtés du Frère Musulman revendiqué (dans un livre en 2013) Tareq Oubrou, militant du califat, pour annoncer qu'il souhaite "mieux faire connaitre l'islam", fusse-t-il celui de la plus grande confrérie islamiste du monde.

Extrait du discours de Bernard Cazeneuve à la mosquée de Cenon en Gironde :

"Nous voulons par ailleurs recréer une fondation de l’islam de France. La gouvernance de cette Fondation devra faire une large place aux élites françaises de confession musulmane, dans les champs de l’économie, de l’administration, de l’université et de la culture. Une mission de préfiguration sera bientôt mise en place afin que cette nouvelle Fondation puisse être opérationnelle avant la fin de l’année.

Il n’est pas normal que l’islam soit la seule grande religion présente en France à ne pas disposer d’un tel outil pour financer les projets éducatifs, universitaires, sociaux, culturels, qu’elle inspire. Il y a beaucoup à faire pour accompagner des projets humanitaires, construire des centres culturels, lancer des initiatives au profit des jeunes, etc.

Il y a beaucoup à faire aussi pour aider à mieux faire connaître l’islam comme religion et comme civilisation par nos compatriotes, en partenariat avec les musées, les bibliothèques, les médias audiovisuels.
Je sais d’ailleurs qu’à Bordeaux, la Fédération musulmane de la Gironde (FMG) et le recteur OUBROU portent un projet ambitieux de nouvelle Grande Mosquée, soutenu par la Ville et la métropole. Cet édifice de grande ampleur accueillerait ainsi non seulement un lieu de prière, mais aussi plusieurs salles de cours, une bibliothèque, un amphithéâtre, un restaurant et une salle d’exposition. Des cours de langue arabe et de civilisation arabo-musulmane, ainsi que des cours de soutien scolaire, seraient proposés à tous.

Le Gouvernement a également décidé de relancer les études sur l’islam de France et l’islamologie à l’Université." Discours intégral

Pour comprendre le degré de collaboration des socialistes avec les Frères Musulmans, (financement de mosquées, dons de terrains municipaux), à l'échelle nationale, lire notre enquête de 320 pages Ces Maires qui courtisent l'islamisme.

10:18 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

L'imâm de Copenhague prescrit la guerre plutôt que le dialogue avec les Juifs... la veille des attentats (VIDEO)

Hajj Saeed, imam de la mosquée Al-Faruq de Copenhague, au Danemark, a rejeté le dialogue interreligieux dans un sermon du vendredi prononcé le 13 février, un jour avant les attentats terroristes de Copenhague. L’imam Saeed a expliqué que le prophète Mohammad avait mené la guerre contre ses voisins juifs à Médine, au lieu de s’engager dans le dialogue avec eux. Ce sermon a été publié sur Internet par la branche scandinave du Hizb ut-Tahrir, un des plus grands mouvement islamique du monde. 

"Notre prophète Mohammad avait des voisins juifs à Médine. A-t-il appelé à des relations plus étroites, à l’harmonie et au dialogue avec eux, selon les méthodes de l’ONU et de ceux qui appellent à concilier le Vrai et le Faux ? Ou bien les a-t-il appelés à adorer Allah ? Lorsqu’ils ont violé leur serment et qu’ils n’ont pas accepté son appel – vous savez très bien ce qu’il leur a fait. Cela figure dans sa biographie (Sîra). Il a déclaré la guerre aux Juifs."

09:21 Publié dans 19- DANEMARK | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

25/02/2015

Des Arabes de souche aux Pays-Pas veulent "maltraiter" les néerlandaises (Vidéo)

23:09 Publié dans 19- PAYS BAS | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

"Tout ce qu'affirme l'Etat Islamique se trouve bien dans le droit musulman" affirme un présentateur égyptien (Vidéo)

Ibrahim Issa: "Chaque fois que l’EI commet des actes de barbarie, tels que décapiter, égorger ou brûler vive une personne, comme ils l’ont fait aujourd’hui, différents cheikhs déclarent – lorsqu’ils prennent la peine de s’exprimer – que cela n’a rien à voir avec l’islam, que l’islam n’est pas en cause, etc. Pourtant lorsque les membres de l’EI massacrent, assassinent, violent, immolent et commettent tous ces crimes barbares, ils affirment se fonder sur la charia. Ils déclarent que leurs actes sont fondés sur un certain hadith, sur un chapitre du Coran, sur une affirmation d’Ibn Taymiyyah ou sur une source historique. Il faut dire la vérité : tout ce que dit l’EI est exact.

Cela ne devrait surprendre personne, et personne ne devrait être choqué par ce que je vais dire. Toutes les preuves et les références que l’EI apporte pour justifier ses crimes, sa barbarie et sa violence horrifiante, criminelle et condamnable… Tous les preuves et les références qu’apporte l’EI, affirmant qu’elles peuvent être trouvées dans les livres d’histoire, de jurisprudence et de droit, s’y trouvent effectivement, et celui qui dira le contraire commet un mensonge. Lire la suite

11:01 Publié dans 02- COMPRENDRE L'ISLAM, 32- Etat Islamique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

23/02/2015

Une mosquée salafiste clandestine à Alès... qui a déjà sa radio (Presse locale)

vue-generale.jpg

Lu sur Objectif Gard (extrait)

 

"La radio RTL annonçait hier que le nombre de mosquées salafistes était en hausse en France, citant Alès parmi les villes moyennes concernées. Après enquête, Objectif Gard confirme l’existence de ce lieu de prière clandestin sous couvert de local associatif, dans le quartier du Moulinet à Alès. Il serait né il y a plus d’un an.

Situé dans une zone d’activité commerciale du Moulinet, au nord d’Alès, El Houda est officiellement une association ayant pour objet la promotion et l’organisation d’actions sociales, culturelles et cultuelles, ainsi que l’enseignement de la langue arabe et orientale. Elle a été créée en 2010 et dispose d’un local de 30 m² qu’elle a acheté. Présente sur les réseaux sociaux, elle possède une radio en ligne et un site internet où elle évoque la pratique quotidienne de la religion dans sa plus grande tradition. Lire la suite

En complément, lu sur Lengadoc-info.com

"Sur le site internet de l’association on peut trouver un certain nombre de conseils et leçons sous forme de questions-réponses, sur l’Islam mais également sur les relations entre les musulmans et les « mécréants » ou encore sur les attentats de Charlie Hebdo, évoquant notamment le boom des conversions depuis  les attaques terroristes ayant fait 17 morts. Article intégral.

00:25 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

21/02/2015

Au moins 500 musulmans à l'enterrement du djihadiste de Copenhague (The Local.dk)

Capture d’écran 2015-02-20 à 16.53.48.png

Capture d’écran 2015-02-20 à 16.54.32.png

"La cérémonie a eu lieu à la Société islamique du Danemark à Copenhague, à la suite de la prière du vendredi et a été suivie par l'inhumation en dehors de la ville. La police a estimé qu'au moins 500 personnes ont assisté à l'enterrement." Lire dans The Local

Ecouter aussi le reportage de RFI sur les jeunes musulmans danois.

14:23 Publié dans 19- DANEMARK | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

L'abbé Guy Pagès présente son livre "Interroger l'islam" et pointe les contradictions du coran(Vidéo)


Son site : Islam et Vérité

Se procurer le livre Interroger l'islam

14:08 Publié dans Les Grandes interviews | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

19/02/2015

Vers un "Halal Gate" ? 50% du boeuf en France est tué rituellement, 95% de l'agneau ! L'enquête de Anne de Loisy.

Capture d’écran 2015-02-19 à 11.11.04.png

 Anne de Loisy est journaliste. Elle a travaillé pour Envoyé spécial, Des racines et des ailes et Zone interdite. A partir de 5 minutes 20 secondes :

" Les sacrificateurs (musulmans) vont trancher le cou de la bête et vont ouvrir aussi bien l'oesophage que la carotide, la bête va régurgiter le contenu de son estomac, et ce contenu là est porteur d' Escherichia coli notamment, qui va se déverser sur la viande de cou "

En savoir plus sur le site des vétérinaires de Vigilance halal qui dénoncent ce scandale depuis des années dans l'indifférence de l'UMP et du PS. Le livre publié par Vigilance Halal issu de leur dernier colloque scientifique est indispensable : 

 

11:22 Publié dans Dossier viande halal | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

18/02/2015

4 islamistes de la manifestation "anti islamophobie" de Nice condamnés pour apologie du terrorisme

Lu dans Nice-Matin du 18 février 2015

Le tribunal correctionnel de Nice a condamné ce mercredi après-midi quatre prévenus, interpellés le 18 janvier dernier à Nice, à l’issue des débordements qui avaient émaillé une manifestation anti-islamophobie place Masséna.

La police les avait interpellés après que des « Allahou Akbar » ont été lancés en direction des policiers, dans un contexte marqué par les attentats commis à Paris du 7 au 9 janvier. Le rassemblaient avait en outre entravé la circulation du tramway. Une femme avait également été interpellée pour avoir insulté un policier. Jugée en comparution immédiate, elle avait écopé d’un stage de citoyenneté.

Les interpellés, eux, avaient été identifiés par la police comme des meneurs et provocateurs, ce que tous ont contesté. Trois d’entre eux ont été reconnus coupables d’ »apologie d’actes de terrorisme ». Parmi eux, deux prévenus d’origine tchétchène écopent d’un an de prison dont trois mois ferme. Le plus lourdement condamné écope de deux ans de prison, dont un avec sursis, sans mandat de dépôt qui affirmait que l'affaire Merah s'apparentait à de la manipulation. Lire la suite

22:36 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Exclusif: L'Egypte envoie des troupes au sol contre l'EI en Libye

Mideast-Egypt_Horo-15.jpg

Actualisation du 19 janvier (traduction des médias égyptiens par un universitaire égyptien collaborateur de l'Observatoire):

"Les F-16 de l'Armée de l'Air égyptienne ont pilonné de nombreux objectifs. Le quartier général de Daesh Libye à Derna est détruit, et pas seulement un seul camp de troupes et d'entrainements, mais plusieurs. Trois des chefs de Qaesh Libye parmi les quelques 150 morts. Destructions importantes de dépôts d'armes et de munitions, sans compter une cinquantaine de prisonniers. Après les frappes aériennes, les forces spéciales de l'Armée de Terre égyptienne héliportés ont attaqué au sol Derna pour finir de détruire les camps d'entrainements, dont un réservé aux étrangers européens." source en arabe

18 février- Déclaration du porte-parole de l'Armée Égyptienne, 7h00 heure locale : 

"Cette nuit et à l'aube de ce mercredi 18 février 2015 les forces spéciales égyptiennes héliportées ont attaqué au sol la ville "islamiste" de Derna. Pilonnage nourri.
Dirna et le camp d'entraînement Daesh Abou Karim al-Wahdani ont été totalement détruits, 155 jihadistes de Daesh morts et 55 prisonniers (dont des étrangers européens et de pays arabes) ramenés au Caire." Source

16:14 Publié dans 23- EGYPTE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Lyon: 22 mosquées salafistes recensées dans l'agglomération

9782841865635.jpgCe mardi, RTL a publié une note concernant des informations transmises par les services de renseignements.  

Cette note recense la prise de contrôle des mosquées par des imams salafistes. Dans la région lyonnaise on dénombrerait 22 mosquées dont l'orientation religieuse se rapprocherait du mouvement fondamentaliste. Un phénomène qui s'étendrait également à d'autres villes : il existerait 25 salles de prière radicales en Ile-de-France, 13 à Marseille ainsi que dans des villes moyennes telles que Vitrolles, Alès ou encore Brest. La vigilance autour de ces mosquées a été renforcée depuis les attentats parisiens et même si les appels au jihad ne sont jamais directs, les prêches des imams qui pousseraient au radicalisme sont sous haute surveillance policière.

Sur le salafisme, relire l'analyse du professeur Yadh Ben Achour (Université de Tunis)  "Le salafiste n'est pas un pauvre égaré de l'histoire de l'islam"

10:23 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

17/02/2015

Le Petit Journal découvre la charia et s'étonne que des musulmans soutiennent le tueur de Copenhague

Lire aussi notre article sur le catéchisme islamique de référence enseigné jusqu'à la mosquée de Paris expliquant qu'il faut tuer celui qui insulte Mahomet.

10:32 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

16/02/2015

L'hebdomadaire italien Tempi interroge Joachim Véliocas sur l'islamisation de la France sur fonds publics

Capture d’écran 2015-02-16 à 17.45.17.png

Tempi 14 février - article original en italien.

 

Traduction:

 

 

"Son Observatoire de l'islamisation, qu'il a fondé en 2007, est un archivage de données, d' articles, d' idées et de rapports essentiels pour ceux qui veulent se plonger dans la réalité sans enjeux idéologiques de l'Islam contemporain. C' est la plus grande réserve de documents Web en français dédiés aux événements de la progression de l'islam en France. La naissance de nouvelles mosquées et les «centres culturels islamiques», la prolifération des madrasas déguisées que les instituts et les écoles, les données réelles sur les flux migratoires que les médias ne préfèrent ne pas diffuser, et beaucoup d'autres informations sur les différentes figures et des courants musulmans en France trouvent place  sur un site qui est consulté chaque mois par plus de 80 000 visiteurs uniques.

Éclipsé par les médias, l'Observatoire de Joachim Véliocas est un travail journalistique et de recherche colossal, ainsi que courageux, qui, comme vous pouvez le lire sur le site officiel, "est réalisé dans le respect des musulmans, légitimement à la recherche de la foi, dont la majorité aspire à la coexistence pacifique." Véliocas a commencé ce travail en 2006, à 25 ans, avec la publication d'un essai, L'islamisation de la France (Editions de Bouillon), qui passe en revue toutes les organisations musulmanes et courants islamistes de France . Quatre ans plus tard, son nom commence à agacer les sphères supérieures de la politique.  Quand il a publié la première édition de Ces maires ici courtisent l'Islamisme, un livre explosif dont le premier grief se penche sur les relations troubles entre l'élite des politiciens de gauche et à droite et les associations islamiques locales, en se concentrant en particulier sur le système de financement opaque des mosquées et non identifiées, ces  "centres culturels islamiques." Le livre, publié par l'es éditions indépendantes Tatamis, malgré un boycott de la presse... Lire la suite. 

 

Lire la suite

21:59 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Des musulmans rendent hommage au terroriste avec des fleurs. Certains trouvent "non islamiques" les bouquets et les retirent

Copenhague, Danemark.

21:56 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Omar Abdel a pu tuer à Copenhague à cause d'une remise de peine, comme Coulibaly

Capture d’écran 2015-02-16 à 00.45.48.png

"Omar Abdel Hamid El-Hussein avait été condamné à deux ans de prison en décembre 2014 après avoir été arrêté le 23 Janvier 2014 suite à une violente agression de novembre 2013.Pourtant, Omar Abdel Hamid El-Hussein a été libéré le 14 février 2015, deux mois à peine après le jugement, et a pu se déplacer librement et lourdement armés dans Copenhague.Source

Comment ne pas rapprocher son cas à celui de Coulibaly ? Amedy Coulibaly a été interpelé et placé en détention provisoire le 23 mai 2010. Le 20 décembre 2013, il est condamné à 5 ans de prison pour avoir projeté de libérer Smaïn Aït Ali Belkacem, auteur des attentats de 1995 dans le RER parisien.

Il est finalement libéré le 4 mars 2014 et passe sous surveillance par bracelet électronique jusqu’au 15 mai 2014, date de la fin de sa peine. 4 années de prison effectives depuis 2010, il  donc a pu réaliser son carnage islamiste à cause d'une remise de peine de 1 an.

L'idéologie du laxisme judiciaire des partis de gauche européens tue. Chaque mois.

00:56 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

15/02/2015

Manuel Valls affirme vouloir "combattre le discours des Frères Musulmans" mais inaugure leurs mosquées (Video)

Manuel Valls a jugé, lundi 9 février sur Europe 1 :  « Il faut combattre le discours des Frères musulmans dans notre pays, il faut combattre les groupes salafistes dans les quartiers ».

Interrogé sur la manière de lutter contre ce discours, Manuel Valls a indiqué qu’il doit être combattu « par la loi, par la police, par les services de renseignement. Beaucoup de choses sont faites », a assuré Manuel Valls.

Gigantesque contradiction, Valls a inauguré la Grande mosquée de Cergy en juillet 2012, qui avait choisi pour premier imâm Tahar Medhi, fervent soutien des Frères Musulmans d'Egypte :

Aussi, les mairies gérées par le Parti Socialiste financent souvent les mosquées des Frères Musulmans en France comme nous le démontrons sans aucune contestation possible dans notre enquête de 320 pages :

 

19:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

371 "incidents" contre les militaires depuis les attentats de janvier

islamo-racailles.jpg

Selon les informations du quotidien Le Monde, 371 incidents ont été constatés contre les militaires depuis le lancement de l’opération Sentinelle. Cela va de la simple menace verbale à l’agression au couteau, comme on a pu le voir à Nice, où deux militaires du 54e Régiment d’Artillerie ont été blessés.’après Le Monde, l’on relève, parmi ces incidents, « des reconnaissances, prises de vue ou films » et « 14 agressions graves, que ce soit au couteau, par laser, voire coup de crosse ». La presse locale s’en est fait l’écho pour quelques uns d’entre eux. Là, le quotidien du soir évoque le cas, à Étampes, d’un jeune homme « repéré à plusieurs reprises par les militaires, avant d’être identifié comme membre d’une fratrie de trois récemment revenue du Yémen », d’une voiture qui a « délibérément foncé sur les barrières qui protégeaient un lieu communautaire juif » à Savigny-sur-Orge ou encore d’un individu qui « a tenté d’arracher son fusil à un militaire en patrouille au Trocadéro à Paris avant d’être maîtrisé ».

00:57 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

13/02/2015

Le directeur de l'IUT de Saint-Denis menacé de mort et frappé pour s'être opposé au prosélytisme musulman

Samuel Mayol, directeur de l'IUT de Saint-Denis, est régulièrement menacé de mort par des islamistes -il a déjà été frappé- pour s'être opposé à une association musulmane vendant des sandwichs halal au sein de l'institution, entre autre. Dans le roman de Michel Houellebecq, Soumission, l'université passe un accord avec les salafistes pour que ceux-ci fassent régner l'ordre en échange de la tolérance des niqabs. Pour l'instant, Samuel Mayol résiste courageusement pour que le roman de Houellebecq ne se concrétise pas...

09:04 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

11/02/2015

Exclusif: le catéchisme islamique qui a légitimé la tuerie de Charlie Hebdo.

Bien connu des islamologues et des musulmans pratiquants, programmé à l'école d'imams de la Grande Mosquée de Paris (voir plus bas), présent dans toutes les librairies musulmanes de France jusqu'à celle de l'Institut du Monde Arabe (preuve vidéo), le compendium incontournable du sunnisme malékite -école islamique officielle dans tout le Maghreb- éclaire les motivations du meurtre de l'équipe de Charlie Hebdo. Explications:

 (cliquer pour agrandir le scan)

risala.jpg

 Ibn Abî Zayd (922-996), dit Al-Qayrawânî car il passa la majeure partie de sa vie à Kairouan, est un des piliers de l'école sunnite malékite. Surnommé également "le petit Malik" car il est connu pour tenir la doctrine du fondateur de cette école Mâlik ibn Anas par voie de tradition orale de trois garants successifs, "ce qui donnait à son enseignement une valeur d'authenticité remarquable" précise son traducteur Léon Bercher (+) qui collabora avec Henri Pérès (+), professeur d'arabe et fondateur de la "Bibliothèque Arabe-Française" à Alger au début du XXème siècle.

L'Epître  (risâla) de Qayrawânî, une sorte de condensé de doctrine destiné à vulgariser simplement le droit islamique, fut commandé par Sîdî Mahriz qui dirigeait une école islamique (Zâwiya) célèbre à Tunis, et est passé à la postérité comme étant un manuel incontournable pour les fidèles, notamment les plus jeunes, de par sa construction en petits chapitres thématiques de prescriptions limpides. Ce manuel comprend 4000 prescriptions juridiques (masaâla) et quatre cent hadith (propos de Mahomet rapportés par ses contemporains).

Le ministère des Affaires religieuses du Maroc rend compte que   "Elle (la Risâla) est programmée dans les établissements de l’enseignement traditionnel et elle est hautement considérée par les oulémas" (source : habous.gov.ma). 

Il est programmé comme "référence" par "Le guide de l'étudiant" de l'institut al-Ghazâli (photo ci-dessous) , école d'imâm de la Grande Mosquée de Paris. Nous l'avions trouvé à l'Institut du Monde Arabe. Plus généralement, étant aussi connu chez les musulmans que le catéchisme chez les catholiques, il se trouve dans toutes les librairies musulmanes. Capture d’écran 2015-02-12 à 00.27.47.png

 Nous avions déjà dans des articles précédents cité cet ouvrage qui recommande de tuer les homosexuels, d'attaquer les non musulmans qui refusent la conversion ou l'impôt islamique (jizya). Nous tenions à publier le scan de la page 266 de l'édition d'al Maktaba al Assyria (Beyrouth, 2004) qui explique que ceux qui insultent ou injurient le "Prophète" doivent être tués. Ceux qui négligent la prière et les apostats sont aussi condamnés à mort. Aussi, on appréciera la prescription de tuer ceux qui se disent musulmans en public sans l'être en privé, précaution dont on comprend aisément les raisons dans les zones musulmanes de France et d'ailleurs.

Observatoire de l'islamisation, février 2015.

23:47 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

73% des Musulmans de France considèrent les règles islamiques plus importantes que la loi

QYbQjQU.png

Selon le résultat d’une étude du « Berlin Social Science Center », 73% des musulmans français considèrent les règles religieuses comme plus importantes que la loi. Le «Berlin Social Science Center » a sondé 9.000 musulmans et chrétiens dans six pays de l’Uniojn européenne (Belgique, Pays-Bas, Allemagne, France, Suède et Autriche). 1.200 personnes, principalement d’origine turque et marocaine, qui se considèrent comme musulmanes ont été interrogées sur notre territoire. Lire la suite

21:07 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

10/02/2015

19 copains d'un même quartier de Nice se retrouvent en Syrie à couper des têtes.

Lu dans Valeurs Actuelles :

"Au début de l’année 2014, Choukri passe du temps sur Internet. Progressivement, il change à force d’écouter les discours d’Omar Diaby, alias Omar Omsen, un recruteur djihadiste franco-sénégalais de 39ans, actuellement en Syrie. Comme lui, il est originaire de la région niçoise. Le jeune de 19 ans se lance et décide de rejoindre la Syrie via la Turquie.  «Ils sont partis à trois de la même barre d’immeubles», raconte son avocat à Nice Matin. «Tu vas être un seigneur de la guerre, les filles seront à tes pieds, t’auras une kalach’, ton territoire », lui dit-on alors.

Il retrouve 19 amis niçois en Syrie !

Sur place « l’apprenti djihadiste retrouve là-bas dix-neuf de ses copains, du même quartier de Nice ! Tous ont entre 14 et 19 ans » rapporte le journal niçois. Et puis la réalité de l’horreur de la guerre commence à s’inviter dans le quotidien du jeune djihadiste qui prend conscience qu’il sert de « chair à canon ».

Chair à canon

Ses missions sont terribles : il est notamment chargé d’égorger les personnes qui refusent de payer la taxe pour financer le terrorisme. Et de rapporter la tête tranchée de la victime à la famille, après l’exécution. Face à l’horreur, il finit par s’échapper en prétextant d’aller chercher de nouvelles recrues à Cannes. Actuellement incarcéré dans l’attente de son jugement, il encourt dix ans de prison. Son avocat a décidé de raconter l’enfer du djihad. Suite dans Valeurs Actuelles

23:35 Publié dans 23- SYRIE, 32- Etat Islamique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Attention aux intox, le vrai projet de mosquée à Tulle a bien un minaret (La Montagne)

Capture d’écran 2015-02-10 à 17.15.03.png

Esquisse diffusée par le journal La Montagne du 5 février.

Extrait de l'article : "L'association s'est donc mise à la recherche d'un nouveau local et a jeté son dévolu sur un terrain avec d'anciens locaux de stockage de matériaux (en face chez Cornil aux Fontaines). Une promesse de vente a été signée, en janvier 2014, pour 146.000 €. Un architecte de Limoges a ensuite travaillé sur un projet de rénovation du bâtiment principal avec trois niveaux de 400 mâ. Il accueillerait une salle de prière pour les hommes de 226 m2, une salle de prière pour les femmes de 56 m2, 4 salles de cours, une salle de conférence et un appartement pour l'imam. Le minaret dépasserait de l'actuel bâtiment d'environ 2 m, pour une hauteur totale de près de 14 m. Un permis de construire a été déposé à la fin du mois d'octobre dernier. (…)

Mais une disposition du plan local d'urbanisme de 2011 donne la possibilité à la commune d'empêcher une construction dans le périmètre immédiat de la station de traitement des eaux des Fontaines, toute proche, en cas d'extension nécessaire. Cet emplacement réservé concerne seulement une partie du terrain, mais la non-observation de cette réglementation peut entrainer un recours devant le tribunal administratif.

À cette raison de refus probable du permis de construire, le maire ajoute « les difficultés liées à la situation que l'on vit actuellement… Je ne peux envisager un nouveau lieu de culte qu'en considérant qu'il recevra l'accord de la population avec laquelle il voisinera », a ajouté Bernard Combes. « Cette question n'est pas liée aux élections. Je suis garant de ce vivre ensemble, qui passe par des concessions de part et d'autre ». source

17:22 Publié dans 09 - MOSQUEES EN PROJET | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

09/02/2015

80% des imâms en France sont étrangers (L'Express)

Les 20% restants ont été naturalisés (130 000 naturalisations par an depuis 15 ans) :

pourcent.jpg

L'Express du 9 février 2015

16:44 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

08/02/2015

Manifestation contre Charlie Hebdo à Londres "Be careful with Muhammad"

EYC22IP.jpg

L8jMUpT.jpg

Lu dans The Telegraph du 8 février :

"Au moins un millier de manifestants musulmans se sont rassemblé devant Downing Street pour protester contre la représentation du prophète Mahomet dans charlie Hebdo, la revue française satyrique. Les manifestants, dont une grande partie était divisée en deux groupes séparés d’hommes et de femmes. La manifestation était organisée par le Muslim Action Forum, qui a déclaré que les caricatures de Charlie Hebdo ont aidé à « semer les graines de la haine » et ont endommagé les relations inter-communautaires.

Plusieurs représentants musulmans se sont adressé à la foule depuis une tribune située devant le ministère de la défense avec ce message : « Faites attention avec Mahomet ». Lire la suite

22:34 Publié dans 20- GRANDE BRETAGNE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

3 agents municipaux de Lille avaient refusé de respecter la minute de silence pour Charlie hebdo

 

Lire la suite

21:45 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Une école primaire musulmane sous le minaret d'Halluin (Nord) en septembre 2015

Capture d’écran 2015-02-08 à 21.24.38.png

Lu dans La Voix du Nord du 3 février 2015 (extrait) :

Capture d’écran 2015-02-08 à 21.29.32.png

Capture d’écran 2015-02-08 à 21.24.02.png

21:30 Publié dans 10 - MOSQUEES EXISTANTES | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

200 "incidents" contre les militaires de Vigipirate depuis les attentats (armée)

19:14 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

07/02/2015

Comment Nicolas Sarkozy appuya l'ouverture d'écoles islamistes en France

Alors que les dérives islamistes du lycée UOIF de Lille font la Une des journaux, rappel :

sarkozy-alaoui.jpg

Photo: Nicolas Sarkozy et l'ancien secrétaire général de l'UOIF, Fouad Alaoui, en 2002

  Nicolas Sarkozy reçut le 8 octobre 2002 le secrétaire général de la Ligue Islamique Mondiale, Abdallah Turki, qui vint Place Beauvau pour obtenir un feu vert sur le financement de mosquées en France. Peu importait apparemment que cette Ligue soit le bras financier et prosélyte de l’Arabie Saoudite, où le wahhabisme d’État est la mouture la plus extrême de l’islam.

  La même année, Nicolas Sarkozy reprenait le dossier du Conseil Français du Culte Musulman, et, le 20 juin 2002, lors d’une séance consultative avec les représentants des différentes fédérations de mosquées, il tenta de rassurer : « Je ne laisserai pas l’intégrisme s’asseoir à la table de la République ». Pourtant c’est exactement ce qu’il fit en y introduisant la filiale française des Frères Musulmans, l’UOIF, le mouvement Tabligh, ainsi que les islamistes turcs du Milli Gorus. Ouverture aux islamistes qui lui permit d’affirmer lors d’un discours à l’Académie des sciences morales et politiques en 2005 « L'islam plus épicé a toute sa place à la table de la république »!

  Traduction dans les faits, le recteur de l’Académie de Lyon (1993-2007), Alain Morvan, voulant s’opposer à l’ouverture d’un lycée par l’UOIF à Décines, nommé Al-Kindi, eut à subir des pressions ouvertes du cabinet de Nicolas Sarkozy en août 2006. Convoqué place Beauvau, on lui fit comprendre que désormais, les islamistes correspondaient à la « laïcité ouverte » prêchée par le président. Alain Morvan voulait alerter l’opinion publique. « Al-Kindi [est] une menace pour les lois de la République » et, « [ses] responsables […] à la philosophie communautariste » veulent « cultiver une représentation d’un islam […] intolérant » (Alain Morvan cité dans Le Progrès du 5 mars 2007.)

Le recteur Alain Morvan fut révoqué lors d'un conseil des ministres en mars 2007, consécutivement à ses prises de positions anti-islamistes.

     Un reporter d’Europe 1 couvrant la première rentrée scolaire au collège Al-Kindi rapporta : « Beaucoup de ces élèves sont voilées, c’est le cas de Manel 12 ans », tandis que dans une autre école de l’UOIF à Lille, une journaliste de Marianne rapporta (janvier 2004) les considérations d’un élève apparemment envoyé de force par ses parents: « Ici, on ne nous parle que du coran et de l'islam à longueur de journée, c'est vrai que je suis musulman mais pas au point de devenir Imam »La journaliste, Ait Aoudia Djaffer, dénonçait dans son article l'état d'esprit de la direction ne cachant pas vouloir faire régner la charia

Le 22 mars 2014 était officiellement lancée, sous l’égide de l’UOIF, la Fédération nationale de l’enseignement privé musulman (FNEM) regroupant neufs établissements privés, dont trois sont déjà sous contrat avec l'état ! Parmi les écoles reconnues par l'état, le lycée Al-Kindi créé sous la pression directe de Nicolas Sarkozy, contre l'avis du sage recteur évincé...

Observatoire de l'islamisation, septembre 2014. 

12:21 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

06/02/2015

Joachim Véliocas interviewé par Riposte Laïque sur le financement public des mosquées

Concernant les 2,5 millions d'euros de subventions validés par l'UMP et le PS pour la mosquée de Tours lire cet article.

10:30 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Libération confirme que le lycée musulman de Lille soutenu par Martine Aubry est radical

Capture d’écran 2015-02-06 à 10.04.21.png

A lire dans Libération, pourquoi un professeur de philosophie a démissionné du lycée Averroès, UOIF et en contrat avec l'état !

"Sans le soutien de Madame Martine AUBRY Maire de LILLE, le lycée AVERROES n’aurait pas ouvert ses portes en septembre 2003." Amar Lasfar, communiqué du 13 janvier 2007.

martine.jpgFigure incontournable de l’islam dans le Nord, l'imâm Amar Lasfar (photo) a obtenu de la mairie de Martine Aubry l’ouverture d’un Lycée privé musulman à la rentrée 2003, ainsi que la création d'un centre de formation pour imams. Cela malgré ses prises de positions islamistes que nous avions soulignées ici. Le lycée, qui a obtenu son autorisation d'ouverture du Conseil Supérieur de l’Education Nationale le 10 juillet 2003, se trouve au premier étage de la mosquée !  Lasfar  annonçait alors à la presse « C’est un grand jour pour l’islam de France et la communauté musulmane qui ont fait un grand chemin pour la réussite de ce projet. Ce lycée est aussi une vitrine, un laboratoire pour l’UOIF. ». L'hebdomadaire Marianne avait enquêté dans son n° 352 (janvier 2004) sur les enseignements dispensés dans l'institution, et avait recueilli des témoignages d'élèves dépités dénonçant le bourrage de crâne qu'ils ont à subir : "Ici, on ne nous parle que du coran et de l'islam à longueur de journée, c'est vrai que je suis musulman mais pas au point de devenir Imâm". La journaliste, Ait Aoudia Djaffer, dénonçait dans son article l'état d'esprit de la direction ne cachant pas vouloir faire régner la charia ! 

10:05 Publié dans 06UOIF-FRERES MUSULMANS | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |