16/04/2014

Danemark: l'imâm d'une grande mosquée salue "l'acte héroïque" d'un de ses fidèles mort avec une ceinture d'explosif en Irak

Plusieurs fidèles de la Grande mosquée d'Aarhus ont été envoyé en Syrie ou en Iraq. La mort d'un danois de souche converti en Irak suscite (enfin) une réaction des députés et des médias :

09:39 Publié dans 19- EUROPE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : danemark | |  Facebook | |

15/04/2014

Interdit de séjour en Egypte, le Frère Musulman Omar Abdelkafi, qui souhaite châtier les femmes non voilées, est autorisé à séjourner en France !

La première gaffe de Bernard Cazeneuve au ministère de l'Intérieur ?abdelkafi.jpg

Déjà présent aux dernières éditions du Rassemblement annuel de l'Union des Organisations Islamiques de France, le cheik égyptien Omar Abdelkafi était passé à travers les mailles du filet en 2012, alors que six autres conférenciers étrangers avaient été interdits de séjour pour ce congrès réunissant la crème des psychopathes islamistes depuis 31 ans en France.

Il est annoncé dans les intervenants au Rassemblement qui aura lieu le weekend de Pâques 2014, du 19 au 21 avril.

Il est membre de l'Union Mondiale des Savants Musulmans, présidée par Yussef Al Qaradawi qui lui enseigne de tuer les apostats, de tuer les homosexuels, et qui voit Hitler comme l'instrument d'un "châtiment divin". Qaradawi est venu très régulièrement en star au congrès de l'UOIF.

Lors d'une intervention télévisée, Abdelkafi exprime que le "châtiment de la tombe" est mérité pour les femmes ne portant pas le voile : Celle qui sort les cheveux découverts au vu de tout le monde, celle-là aura commis un péché qui mérite le châtiment de la tombe. "


Transcription

Dans une autre émission télévisée, Abdelkafi consacre le programme au premier calife de l'islam Abu Bakr (calife de 632 à 634), dont l'action politique se résume au combat contre des tribus ne voulant pas s'islamiser dans le Hedjaz, et d'autres ne voulant pas payer l'impôt islamique dans le Nedj. Pour le prédicateur égyptien, il était tout à fait normal de combattre les hommes de ces tribus : 

"La première bataille que Abu Bakr a dirigé, ses compagnons voulaient qu'il reste à Médine mais il avait tenu a les accompagner (...) ils campaient à côté des tribus de Abs et Zubyan qui furent informés que Abu Bakr dirigeait l'armée, ils l'ont surpris à un endroit s'appellant Al-Qussa quelques kilomètres plus loin, les ont tué et sont retournés à Médine. Cette victoire laissa une grande impression chez les musulmans. Abu Bark préparait son armée à combattre les apostats qui refusaient de payer la zakat [impôt obligatoire dont s'acquittent les bons musulmans], ceux qui dénigrent le coran, ces apostats dont Allah a dit à son Messager [Muhammad]: "prenez leurs âmes et leurs richesses afin de les purifier et invoquez Allah" . Donc pourquoi on devrait considérer Abu Bakr comme un criminel, ils ne voulaient pas payer le zakat, donc Abu bakr a insisté pour qu'on les combatte"  

Un correspondant égyptien de l'Observatoire de l'islamisation, universitaire préférant rester discret pour des raisons évidentes, nous informe :

"Omar Abdelkafi dans une interview du 2 juin 2011 fait l'éloge des Frères Musulmans , il donne des conseils "politiques" aux FM pour la suite à donner à leur révolution (qui n'était pas la leur...)

 Selon sa page officielle principale, il est toujours à Dubaï (prêche en mosquée du 11/04/2014, suivant une série précédente sur l' "Éloquence du coran" 1, 2 et 3), et ne semble pas vouloir revenir en Égypte, comme dit au printemps 2011. Indésirable ? Il l'était du temps du Moubarak et du ministre de l'intérieur Habib el-Adly, dont les FM sont la bête noire à abattre. 

 Les services de renseignements généraux (de la Police), et la Sécurité de l'État (Amn Dawla - امن الدولة) le surveillaient, l'avaient mis en garde, puis l'avaient mis dans l'avion en destination de Dubaï, définitivement depuis décembre 2001 (en fait  depuis 1998, mais de manière sporadique, période durant laquelle il revenait en Égypte puis repartait pour Dubaï/ Allemagne aussi). Il est discret sur les causes de cet exil.

 Il était revenu le 12 juin 2011, c'est à dire après la chute de Moubarak. Depuis cette effervescence de 2011, et surtout après la chute des FM, il semble encore plus prudent quant à sa littérature. Dans son site pas grand chose sur ses activités politico-religieuse, notamment en Égypte du temps de Moubarak, avant son exil.

 Quoi qu'il en soit, beaucoup de ces prédicateurs agitateurs ont été balayés en Égypte. Certains sont en prison. Les TV, radios, médias islamistes ont été défensivement interdits en Égypte à cause de ces appels au jihad, l'endoctrinement malsain et à la défiance islamique envers l'État. (…) Ce Abdelkafi a une certaine liberté de parole parce qu'il officie à partir de Dubaï."

Omar Abdelkafi tout comme d'autres prédicateurs étrangers comme Hani Ramadan -qui soutient la lapidation- sont autorisés à entrer en France pour prêcher devant des dizaines de milliers de musulmans le weekend prochain.

La première gaffe de Bernard Cazeneuve au ministère de l'Intérieur ? Manuel Valls aussi autorisa Abdelkafi à venir distiller son venin islamiste lors de l'édition 2013, il est important de le rappeler.

Observatoire de l'islamisation- 15 avril 2014

18:28 Publié dans 06UOIF-FRERES MUSULMANS | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Le Canada envisage d'inscrire les Frères musulmans sur la liste des entités terroristes

La Muslim Association of Canada (MAC) se réclame ouvertement des Frères musulmans. L'une des plus importantes mosquées de Montréal, à savoir le Centre communautaire Laurentien/Mosquée al Rawdah, relève de la MAC. La MAC contrôle également la certification de la viande halal industrielle au Québec.

Une interdiction des Frères musulmans au Canada mettrait fin à leurs activités.

Maclogo

 

(INN) Le gouvernement canadien envisage d’inscrire la Confrérie des frères musulmans sur sa liste des entités terroristes, rapportait Shalom Toronto vendredi, après le dépôt à la Chambre des communes, au début du mois, d’une pétition des députés conservateurs de Mississauga et de Streetsville.  [    ]

Depuis l'éviction du président Mohamed Morsi, le gouvernement égyptien dirigé par l’armée a interdit la Confrérie et l’a désignée «organisation terroriste».

Depuis peu, la véritable nature de la Confrérie fait l’objet d’enquêtes en Occident, alors que le Canada et le Royaume-Uni envisagent de l’interdire. La Confrérie a répondu à l’annonce de l’enquête ordonnée par le Premier ministre David Cameron par de subtiles menaces de terrorisme advenant son interdiction.[Mise à jourpour échapper à l'enquête, la Confrérie a décidé de déménager son quartier général de Londres à Graz en Autriche]

Au Canada, le débat sur l’interdiction des Frères musulmans pourrait avoir un impact de grande envergure vu (…) Suite sur Poste de Veille

18:17 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

14/04/2014

Le Service des relations avec l'islam de l'épiscopat ira à la "grand messe" des Frères Musulmans de l'UOIF

d.jpgroucou.jpg

Comme l'année dernière, le directeur du SRI (Service des relations avec l'islam organe de la Conférence des évêques de France), le Père Christophe Roucou, ainsi que Mgr Michel Dubost, iront amicalement au "Rassemblement des Musulmans de France" organisé par l'UOIF depuis 31 ans, qui aura lieu le weekend de Pâques, date choisie exprès depuis des années (une provocation) pour tenter voler la vedette médiatique à la mémoire du sacrifice du Christ.

Toutes les éditions passées ont vu les chefs des Frères Musulmans des pays arabes prendre la parole à ce congrès. Le chef des Frères Musulmans algérien dans les années 90, Mahfoud Nahna (+2003) , le chef des Frères Musulmans libanais Faycal Mawlawi (+2011). Plus récemment le chef des Frères Musulmans Rached Ghannouchi qui était encore présent lors de l'édition 2013, ou encore le chef des Frères Musulmans du Koweit Tareq Suwaidan , qui se fit applaudir lors du congrès 2009 alors qu'il rappela la "prophétie" de Mahomet annonçant que Rome sera conquise après Constantinople. Pour Constantinople, la première partie de la prophétie fut juste, pour Rome, l'attitude accueillante de l'épiscopat français leur prépare bien le terrain...

 La tête d'affiche des congrès précédents de l'UOIF fut le cheik Youssef Al-Qaradawi qui a écrit et répété que les apostats, individus nés musulmans qui se convertiraient au christiannisme par exemple, doivent être tués sans aucune clémence. Qaradawi est la référence juridique de l'UOIF, présidant le Conseil Européen de la Fatwa, et l'Union Mondiale des Savants Musulmans, dont certains membres seront encore au congrès de l'UOIF samedi 19 avril 2014 (Abdel Kafi notamment).

Le principal prédicateur itinérant de l'UOIF, Hassan Iquioussen, qui est aussi conférencier lors des Rassemblements annuels, enseigne le djihâd de manière décomplexé. Le Père Roucou "expert" de l'islam n'est-il pas au courant ? 

En allant amicalement à ce congrès au nom d'un "dialogue" qui n'a obtenu aucune concession pour alléger le sort des Chrétiens en terre d'islam, bien au contraire (voir le "bilan" des Frères Musulmans en Egypte après la révolution de 2013), le père Christophe Roucou et Mgr Dubost facilitent les persécutions anti chrétiennes, qui peuvent se produire sans la réaction de prélats dont la priorité est de maintenir l' "amitié", même avec les pires extrémistes. Eux qui devraient être en première ligne pour demander l'interdiction et l'expulsion de ces islamistes étrangers hors de France et la fermeture des nombreuses mosquées gérées par l'UOIF.

Joachim Véliocas - Observatoire de l'islamisation.13 avril 2014.

Lire en complément :

Milices armées, tortures: le rapport d'Amnesty International qui accable les Frères Musulmans

Lire notre Dossier Frères Musulmans

23:57 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

13/04/2014

L'Union Européenne finance déjà l'intégration de la Bosnie en voie de "turquisation"

3/04/2014 – VIDÉO REALPOLITIK.TV - Au cœur de l’Europe du sud-est, des processus d’éclatement sont réactivés depuis quelques mois. Derrière une révolte sociale étendue aux Républiques de Bosnie-Herzégovine, du Monténégro et de Serbie, on voit poindre plusieurs mécanismes :
- le rejet par les populations locales des privatisations effrénées et des abus de pouvoirs par les autorités régionales et locales dans chacune des républiques ;
- la reconfiguration politique des entités créées aux accords de Dayton en 1995, et le pouvoir d’attraction de leur matrice respective (Croatie, Serbie, Turquie) ;
- la renaissance de la question d’orient, avec l’essor de la politique néo-ottomane, l’action des ONG états-uniennes et l’ingérence croissante de l’UE.



Complément d'info de l'Observatoire :

En 2013, la Bosnie Herzégovine a touché 108,8 millions d'euros au titre de l'Instrument de pré adhésion (IPA)- source) , en plus des milliards d'euros versés par la communauté internationale dont l'UE  abordés dans la vidéo d'Alexis Troude

Pays indépendant depuis 1995 mais dont la fédération Bosno-musulmane est largement sous influence turque, des universités islamiques aux mosquées sous la houlette du Diyanet (le ministère des Affaires islamiques turc). L'autre moitié de la fédération est la république serbe de Bosnie.

Les bosniaques entrent librement en Europe (source Europarl): 

Capture d’écran 2014-04-13 à 22.12.22.png

22:27 Publié dans 28- DOSSIER BALKANS | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Un checkpoint de l'armée syrienne permet de sauver une fillette exploitée pour le "jihad du sexe"

06:24 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

12/04/2014

"Conflit de civilisation" entre Berbères mozabites et Arabes dans la vallée du Mzab (Algérie)

C'est un reportage inquiétant que nous livre Jeune Afrique n°2777 du 30 mars 2014

2014-04-12 10.17.43.jpg

"Cela fait des siècles que les Berbères mozabites et Arabes chaâmba et cohabitent dans cette étroite vallée du Mzab, aux portes du désert, à 600 km d'Alger. Jamais les clashs entre les deux communautés n'avaient atteint une telle gravité ni une telle ampleur". Il y a eu quatre morts côté mozabite en décembre, trois côté arabe mi-mars, des centaines de blessés, des maisons et des commerces pillés, incendiés, des cimetières saccagés, des mausolées millénaires détruits, des sanctuaires profanés(…)

Quant au dialogue, aujourd'hui rompu, entre les deux communautés, il pourrait reprendre sous certaines conditions."Nous attendons deux choses de la part des arabes conclut  Khoudir Babez (interlocuteur mozabite auprès des autorités algériennes) : "que leurs imams interdisent le meurtre et le vol des biens, et que, à défaut de condoléance, qu'ils présentent des excuses"

Les imams n'interdiraient donc pas le meurtre des "mécréants" ?

L'activiste berbère Kameline Fekhar ne mâche pas ses mots :

" Lors de l'indépendance les terrains étaient à 90% mozabites. Aujourd'hui on se retrouve encerclés par les nouveaux quartiers arabes. Nous sommes devenus une minorité chez nous" (…) lire la suite dans Jeune Afrique n°2777

10:40 Publié dans 23 - ALGERIE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Pakistan: plus de mille Chrétiennes mariées de force et converties à l’islam par an

pakistan.jpg"Plus de mille jeunes filles chrétiennes et hindoues sont enlevées, converties de force à l’islam et contraintes d’épouser un musulman chaque année, révèle un nouveau rapport, paru le 7 avril dernier, du Mouvement pour la Solidarité et la Paix (MSP), un regroupement d’ONG, d’associations et ...

... d’organismes dont fait partie la Commission ‘Justice et Paix’ de la Conférence des évêques catholiques du Pakistan.

Selon ces dernières estimations, sur le millier de victimes concernées – dont le nombre augmente sensiblement chaque année –, 700 sont chrétiennes et 300 hindoues. Des chiffres qui sont très largement sous-évalués, poursuit le document du MSP, « un grand nombre de cas ne faisant pas l’objet de plaintes ».

Le rapport, intitulé « Mariages forcés et conversions forcées dans la communauté chrétienne du Pakistan », dénonce un scénario immuable : âgées de 12 à 25 ans, appartenant à des familles pauvres, les jeunes victimes sont séquestrées, converties à l’islam puis mariées de force à leur ravisseur ou à celui qui leur a été « réservé ».

Selon la Commission ‘Justice et Paix’, qui a participé à l’élaboration de ces statistiques, la plupart des jeunes filles chrétiennes enlevées viennent de familles pauvres de la province du Pendjab où se trouve la majorité des deux millions de chrétiens que compte le Pakistan.

 La plupart du temps, les jeunes filles sont dans l’incapacité de se défendre face aux menaces des ravisseurs ou de la police qui tentent de les dissuader de porter plainte ou, lorsqu’elles comparaissent devant un tribunal, les forcent à se rétracter. Quant aux familles des victimes, si elles décident de porter l’affaire devant la justice, invariablement les ravisseurs portent plainte à leur tour, les accusant de s’opposer à la conversion ou au mariage spontanés de la jeune fille. De plus, seuls les rapts de mineures sont pris en compte, les femmes de plus de 18 ans étant censées être « consentantes ».Lire la suite

08:27 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

11/04/2014

Reportage de CBN News sur l'islamisation de la France et le racisme anti-blanc (Video)

11- Avril 2014 - article source.

22:19 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

08/04/2014

"Cantines: le porcs déserte les assiettes" sous la pression musulmane (Télégramme)

3k2y.jpg

Alors que Le Monde tente de faire passer Marine Le Pen pour une menteuse, nous republions cet article :

Lu dans Le Télégramme du 13 octobre :

"Ces derniers mois, dans les cantines, la viande de porc a nettement reculé dans les assiettes des enfants. Le fait de collectivités qui, dans un souci de rentabilité et de commodité, ne veulent pas préparer de plat de substitution pour les musulmans et juifs. La laïcité culinaire en prend un coup.

Depuis quelques mois, les demandes alimentaires spécifiques - d'origine confessionnelle dans la grande majorité des cas - ont ébranlé le socle laïc sur lequel doit être solidement ancrée la gestion des cantines municipales. Porc ou pas porc ? Repas de substitution pour ceux qui n'en mangent pas ? Le contenu des assiettes a souvent débordé sur la place publique. Le débat a été parfois si houleux que Dominique Baudis, le Défenseur des droits, s'est emparé de la question. En mars dernier, il rendait un rapport sur le sujet. On pouvait y lire qu'il « n'existe aucune obligation pour les communes de mettre en place des menus adaptés pour tenir compte des prescriptions ou d'interdits alimentaires religieux, le choix relevant de la compétence du conseil municipal. Par conséquent, le refus d'une collectivité d'adapter un repas en fonction des convictions religieuses des familles ne saurait être assimilé à une pratique discriminatoire. » Lire la suite

 

- Lire aussi dans La Semaine des Pyrénnées : " Le maire de Séméac suspend le porc dans les cantines : "Parce qu'il y a 6 enfants musulmans, 80 enfants ne mangent plus de porc"

 

- Lire aussi un article du webzine Theo (ESJ Lille) datant de mai 2002...on n'ose imaginer la situation aujourd'hui : "70% des élèves sont musulmans, tout le lycée mange halal à la cantine , y compris les non musulmans" Lire

11:53 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

07/04/2014

Syrie: la litanie des attaques contre les Chrétiens en vidéo

Lire tous nos articles sur l'épuration anti chrétienne en Syrie.

22:58 Publié dans 23- TUNISIE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

05/04/2014

Le Secours Islamique se félicite de la venue d'un cheik extrémiste dans une Grande Mosquée de Montréal

"L'imam américain Siraj Wahhaj, affilié aux Frères musulmans et ouvertement sympathique à al-Qaïda, prendra la parole au Centre islamique de Brossard (CIB) la veille des élections. Le CIB, une méga-mosquée, fonctionne comme une plaque-tournante de l’islamisme sur la Rive-Sud de Montréal.brosard.png

 «L’islam est supérieur à la démocratie – Allah fera en sorte que l’islam, en tant que système de vie intégral, l’emporte sur tous les autres systèmes, et vous savez quoi? Ça va arriver!»

- Siraj Wahhaj (Source: Paul M. Barrett, American Islam:  The Struggle for the Soul of a Religion (NY, New York: Farrar, Strauss and Giroux 2007, 115).)

 «J’ai vu de mes propres yeux, en 1995, Siraj Wahhaj faire une déclaration séditieuse affirmant qu’il est de son devoir, et de notre devoir en tant que musulmans, de remplacer la constitution américaine par le coran (Dr Zuhdi Jasser, président de l'American Islamic Forum for Democracy, et musulman pratiquant)

 Islamic Relief Canada (Secours Islamique)  a annoncé aujourd'hui que l'imam extrémiste Siraj Wahhaj vient d'arriver des États-Unis, pour une tournée en Ontario et au Québec. Il prendra la parole le 6 avril au Centre islamique de Brossard, situé dans la circonscription où la députée sortante Fatima Houda-Pépin se présente... la veille des élections provinciales!

(rappel : le président du Secours Islamique France vient de recevoir la Légion d'honneur par Laurent Fabius)

 Qui est Siraj Wahhaj ? Lire l'article sur Poste de Veille

11:27 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

03/04/2014

La tête de liste UMP aux Européennes Alain Lamassoure refuse les contrôles aux frontières nationales.

Lu dans L'Express :

1396529221226.jpg

Résultat, même Henri Guaino refuse de voter Lamassoure aux européennes ! Tête de liste UMP pour l' Ile-de-France, quand même ! L'UMP en pleine implosion : 


par publicsenat

22:05 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alain, lamassoure, alain lamassoure, ump | |  Facebook | |

L'UMP avait promis une mosquée aux musulmans de Fréjus pour tenter de gagner

UMPmosquée.jpgLe candidat UMP Elie Brun à Fréjus, à propos des musulmans: «Avec ce que j’ai fait pour eux putain, ils iront faire leur mosquée tous seuls, qu’ils m’emmerdent plus.» 


David Rachline et Elie Brun, après le premier tour par rue89

21:28 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Libye: les écoles coraniques prennent le relais de l'Education Nationale

La guerre voulue par Sarkozy et BHL a coûté 300 millions d'euros aux Français.

BHLLIBYE.jpg

Lu dans Magharebia, traduit par IciLome:

"Pour Fathi Abdelmounaim, 39 ans, présentatrice de la chaîne de télévision al-Manara, "ces écoles coraniques posent en réalité un problème : elles ne se contentent pas d'aider les enfants à mémoriser le Coran, certaines d'entre elles propagent une idéologie extrémiste et distribuent des brochures et des pamphlets au moyen desquels elles diffusent une culture de la haine."

"Je parle ici sur la base de mon expérience personnelle, pour avoir dû retirer mon jeune frère de l'une de ces écoles après avoir remarqué que le sheikh qui la dirigeait lui inculquait des idées extrémistes", explique-t-elle.

"Dans ces mosquées, ils affirment que la démocratie relève du kufr" (mécréance), souligne-t-elle. "Il existe une vidéo montrant un groupe de Libyens rendant visite à un sheikh saoudien qui leur explique : 'le Congrès général national (CGN) est infidèle ; ne participez pas aux élections, elles sont kufr ; voulez-vous être comme les Juifs et les Chrétiens ?' " article intégral

11:38 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

01/04/2014

"Je souhaite que l'argent public aille à la construction de mosquées" Manuel Valls au Nouvel Obs (2009)

les_habits_neufs_de_la_gauche20100424.jpgLors de la sortie de son livre « les Habits neufs de la gauche » (Robert Laffont, 2009) Manuel Valls donnait une interview au Nouvel Observateur, supprimée de ses archives car trop compromettante. Nous l'avons retrouvé et publions un court extrait :

"Nouvel  Observateur- Comme outil d’égalité, vous proposez un pacte d’intégration…


M. Valls. - L’intégration est un terme désuet (…) Le modèle républicain n’a pas réussi à donner une représentativité aux communautés qui font notre diversité. En revanche, il a résisté aux tenants du voile, qui refusaient l’égalité devant la loi et leprincipe de laïcité. Je souhaite une évolution de la loi de séparation de 1905 pour qu’un peu d’argent public aille à la construction de mosquées. " (interview intégrale ici)

Propos recueillis par Jean-Gabriel Fredet du Nouvel Observateur.

12:41 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

"Schengen ou l'anarchie migratoire" par Aymeric Chauprade (vidéo)

Voir Le Site officiel du géopoliticien candidat aux européennes de mai prochain.

Lire: +48% d'immigration clandestine en Europe (2012-2013) France Info

12:34 Publié dans 24- UNION EUROPENNE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

31/03/2014

Manuel Valls remet la Légion d'Honneur à l'imâm radical Khalil Merroun !

Merroun.jpg

Lire dans Le Parisien du 17 février.

Emission de RFi où Merroun réclame l'appel à la prière sonore du haut des minarets en France !

La mosquée d'Evry-Courcouronnes, ouverte en 1994, est une des plus grandes mosquée de France, et peut accueillir jusqu'à 5000 fidèles.  Ce fut l'intervention du cheikh saoudien Akram Aadja qui permit de réaliser le montage financier.

Elle est liée à la Ligue islamique mondiale, dont l'objet est la diffusion planétaire du Wahhabisme saoudien, mouture la plus extrême de l'islam. La mosquée d'Evry a été construite grâce à une collaboration entre la LIM (environ 9 millions d’euros) et la Fondation Hassan II (décoration intérieure). La LIM a longtemps payé les taxes de l'établissement. Le recteur de la mosquée d'Evry, Khalil Merroun, marocain, a été vice président de la section parisienne de la Ligue Islamique Mondiale ! Selon un document remis à la presse à l’occasion de la rencontre en 2002 du secrétaire général de la LIM avec Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, la Ligue est "le bras religieux de l'islam dit authentique", comprendre wahhabitte, et "s’efforce de faire connaître la charia et de répandre l'enseignement islamique à travers la construction d'écoles et d'instituts musulmans, avec appuis et apports". 

 Très inquiétant pour des citoyens vigilants. Mais les socialistes adorent les islamistes qui ramènent des voix : voir leurs subventions aux mosquées des Frères Musulmans.

Merroun avait été dénoncé par les Harkis d'Evry en mai 1996, qui avaient tenté de reprendre le contrôle de la mosquée, en accrochant un drapeau français en haut du minaret. Le meneur du putsh, qui engendra de violentes batailles rangées, Nizar Laredj,lui reprochait d'être un « islamiste ». Toute l'affaire fut relatée dans un article édifiant de Aujourd'hui le Maroc.

La mosquée dispose d'un centre d'enseignement de l'Islam, 9 salles de cours d'une capacité de 25 élèves chacune. Le site en ligne de la Mosquée d'Evry-Courcouronnes propose aux non-initiés une découverte de la "Parole de Dieu" , dont voici un extrait :

"Pour un musulman, tous les aspects de la vie, le matériel et le spirituel, la religion et l’état, sont liés, car tout appartient à Dieu, et à Lui Seul. L’Islam donne des directives précises à suivre dans chaque domaine de la vie : au niveau individuel, moral, social, politique, économique" "Le Saint Coran est la source principale des enseignements de l’Islam et de la législation" (...)Une des caractéristiques essentielles de l’Islam est qu’il n’existe pas de conflit entre le spirituel et le temporel. Les deux sont intimement liés" source

"La religion et l'état sont liés" ; "le coran source de la législation" : une conception de l'islam qui plait à Manuel Valls ? On dirait !

Valls qui avait déjà inauguré la mosquée ultra islamiste de Strasbourg 

L'année dernière ce fut l'imâm UOIF (Frère Musulman) de Bordeaux Tareq Oubrou qui fut décoré de la Légion d'Honneur 

Observatoire de l'islamisation

21:49 Publié dans 01 - COMMUNIQUES, 04 - COLLABORATION | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

30/03/2014

Le maire socialiste d'Argenteuil embauche des musulmans pour son "conseil des cultes" (L'Express) >> PERD LA MAIRIE

Addendum Municipales 2014 Georges Mothron (UMP) l'emporte à Argenteuil avec 50.32% des suffrages. Philippe Doucet, le maire sortant socialiste d'Argenteuil, est battu. Il perd la plus grande ville du département de 187 voix. Georges Mothron, l'ancien maire élu de 2001 à 2008, va retrouver son fauteuil de maire.

maxresdefault.jpg

Photo: le maire PS d'Argenteuil Philippe Doucet en réunion...à la mosquée.

Sous pression islamique, des mairies embauchent des responsables de la communauté musulmane afin de s'assurer de leur soutien électoral. Une pratique de plus en plus courante, L'Express nous raconte un cas d'école à Argenteuil dans son numéro du 9 octobre :

Couverture du livre2.jpg"Après les cantonales [perdues], Philippe Doucet semble avoir choisi sa stratégie pour les législatives. Il procède à un certain nombre d'embauches au sein de son cabinet, dont deux personnes -Karim Cherid et Medhi Bouchemoua- chargés des relations avec la communauté musulmane. Surnommé "l'Aumônier", Medhi Bouchemoua était présent lors de la soirée de concertation pour l'ouverture de l'école islamique Hanned (ouverte en septembre 2011).

A la suite des législatives, la mise en place d'un conseil des cultes apparaît comme la confirmation, bien qu'il s'en défende, de l'approche communautariste de Doucet: "Il me paraissait tout à fait normal d'avoir un lieu où tout le monde se parle". 

Le 3 décembre 2012, jour du conseil municipal, l'auditorium Victor-Dupouy, doté de 120 places, est plein à craquer. Beaucoup restent debout. L'ambiance est électrique. La création d'un conseil des cultes, annoncée quelques jours plus tôt, est approuvée in extremis. A l'annonce du vote, les applaudissements explosent. Un groupe d'hommes barbus en tenue religieuse se réjouit. "On a gagné", glissent-ils avant de quitter la salle."

Relire aussi : Argenteuil: des musulmans attaquent la mairie, un commissaire agressé

23:04 Publié dans 04 - COLLABORATION | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

La femme doit être battue en cas de refus de relations sexuelles (Video Suisse)

islam-fem.jpg

 

09:55 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

28/03/2014

Le maire UMP de Nîmes remplace un temple protestant par une mosquée, et brade un terrain pour une deuxième mosquée !

Résultat des deux mosquées construites grâce à l'UMP :

 

nimes,fournier,ump,mosquée

Le candidat FN à la mairie Yoan Gillet a dénoncé sur France 3 la mise à disposition de terrains municipaux pour deux mosquées,  une à loyer dérisoire, l'autre sur un terrain à prix cadeau :

"Quand je vois le maire de Nîmes qui se permet de vendre un terrain et un bâtiment dans lequel était auparavant un temple protestant pour en faire une mosquée, le vendre à 191 euros le m2, c'est un cadeau à une mosquée je trouve ça lamentable (…) En décembre dernier Jean-Paul Fournier (UMP) a signé un bail de 30 ans pour plusieurs parcelles de terrain de 1515m2 à Nîmes pour une (autre) mosquée à 13 centimes le mètre carré !"



Capture d’écran 2013-12-15 à 22.32.16.png

Le candidat FN Yoann Gillet aux municipales dénonce dans un tract le cadeau foncier du maire UMP Fournier aux musulmans :

Capture d’écran 2013-12-15 à 22.35.29.png

Lire le tract complet

Voir le site du FN Gard 

21:28 Publié dans 04 - COLLABORATION, 09 - MOSQUEES EN PROJET | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nimes, fournier, ump, mosquée | |  Facebook | |

Un enseignant juif lynché par trois arabes à Paris témoigne (Vidéo)

Lu dans Le Monde Juif du 27 mars 2014

"Moins d’une semaine après sa violente agression antisémite par trois individus à Paris, l’enseignant juif a décidé de s’exprimer publiquement.

Selon la plainte déposée, la victime a été prise à parti par trois hommes d’origine nord-africaine, âgés de 20 à 25 ans, qui l’ont identifiée comme juive parce qu’elle portait la kippa et des franges à ses vêtements.

Suivi par ses agresseurs, l’enseignant a reçu des insultes antisémites en français et en arabe. Plaqué contre un mur, la victime a reçu plusieurs coups violents sur le visage, à la hauteur des yeux, du front et du nez ainsi que sur le torse. L’un des agresseurs lui a arraché et ouvert la chemise, et à l’aide d’un marqueur a dessiné en noir une croix gammée sur sa poitrine à même la peau.

La victime, le visage tuméfié s’est rendue à l’hôpital où elle a reçu les premiers soins d’urgences.

Le BNVCA indique qu’un examen médical a révélé des lésions orbitaires, une déformation de la pyramide nasale et une fracture du nez."

18:04 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

26/03/2014

Un citoyen scandalisé de voir une fille voilée sur une affiche électorale UDI-UMP (vidéo)

10:57 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Un prof de math licencié à Marseille car "trop barbu", refusait de serrer les mains.

Témoignage recueilli par La coordination contre le racisme et l’islamophobie.

00:38 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

25/03/2014

Le candidat UMP à la mairie de Reims soutient la Grande mosquée radicale financée par le Koweit, sur terrain municipal !

1776873347.JPG

Arnaud Robinet, député UMP de la Marne est bien positionné pour reprendre la mairie à Adeline Hazan. Sur le dossier de la Grande mosquée en chantier, ils collaborent tous deux au projet monumental.

Extrait du site officiel d'Arnaud Robinet:

Capture d’écran 2014-03-25 à 11.16.10.png

Capture d’écran 2014-03-25 à 11.15.48.png

 Arnaud Robinet, deuxième en partant de la gauche.

Le recteur de la mosquée, Lekbir Kotbi, est né au Maroc le 11 janvier 1968. Le Maroc interdit la diffusion du christianisme et condamne à la prison les musulmans convertis au Christ.

Lekbir Kotbi n'a jamais condamné l'islamisme d'état de son pays. Ce qui n'empêche pas le Maroc d'envoyer ses imâms en mission islamiser la France, avec la collaboration enthousiaste de l'UMPS.

Une mosquée financée par le Koweit islamiste à hauteur de 3 millions d'euros selon l'AFP

KOWEIT, 5 fév 2009 (AFP) - Le Koweït s’est engagé à faire un don de trois millions d’euros pour contribuer au financement d’une mosquée à Reims, dans le nord-est de la France, rapporte jeudi l’agence Kuna.

L’ambassadeur du Koweït en France, Ali Souleimane al-Saïd, a d’ores et déjà effectué un premier versement de 500.000 euros à l’association de la mosquée et du centre islamique de Reims (Amcir), selon l’agence.

M. Saïd a précisé que son pays était très intéressé à l’idée de soutenir ce genre de projets qui, selon lui, bénéficient aux musulmans français et permettent de renforcer les relations franco-koweitiennes, ajoute Kuna"

Au Koweit le groupe parlementaire islamiste «Al-Adala Bloc» (Groupe de la Justice), qui a remporté les élections, vient de déposer une proposition de loi visant à «interdire la construction d’églises et d’autres lieux de culte non islamiques» (lire), l'état Wahhabitte finance la mosquée de Reims à hauteur de 3 millions d'euros selon le journal l'Union du 3 mai.

Le Grand Mufti d'Arabie Saoudite, Abdulh Aziz bin Abdullah, consulté par une délégation koweitienne pour savoir si il est "halal" (licite) d'interdire tout lieu de culte non islamique, a conforté ses voisins en mars dernier, en allant jusqu'à réclamer la "destruction" de toutes les églises de la péninsule arabique, comme l'enseigna le "prophète" Muhammad (source).

L' Association de la Mosquée et du Centre Islamique de Reims (AMCIR) est lié aux Frères Musulmans de l'UOIF

Sur la page Facebook de l’AMCIR, on peut obtenir des indications sur l’idéologie islamique qui peut être diffusée aux Fidèles Musulmans rémois dans la salle de prière actuelle.

 Les responsables de l’AMCIR font la promotion de cheikh wahabbite saoudien Mohamed Al-Arifi (hard-copy), un prédicateur prestigieux connu dans tout le Moyen-Orient et le Maghreb, qui explique sur les télévisions des pays islamiques comment bien battre sa femme.

Al Arifi, référence théologique de la mosquée donc, est interdit de séjour en Suisse pour avoir affirmé qu'il ne fait «aucun doute» que la «disponibilité à verser son sang, à fracasser des crânes et à déchiqueter des corps pour le bien d'Allah et pour la défense de sa religion» est «tout à l'honneur d'un croyant» (source)

Outre avoir mis à disposition un terrain municipal ainsi que le rapporte L'Union Presse, la mairie de Reims garantit l'emprunt contracté par l'association pour construire cette mosquée géante (3 700 m2) qui comportera des salles de classes pour l'apprentissage de la charia et de l'arabe, et,  nous apprend l'Union une crèche pour les petits...

Observatoire de l'islamisation- mars 2014.

23/03/2014

Martine Aubry s'effrite à Lille : sanction pour ses liens avec les islamistes ?

"Chers amis, bienvenue dans ce Grand palais (municipal...), je me réjouis de votre présence ici" Martine Aubry aux islamistes de la Ligue islamique du Nord (UOIF) le 1er mars 2008

  Les rapports très cordiaux de Mme Aubry avec les responsables de l'UOIF (tendance Frères Musulmans) dans le nord, et au premier chef Amar Lasfar, recteur de la mosquée de Lille Sud, risquent de miner les chances d'exposer la maire de Lille au poste de Premier ministre. Son score de 35% à Lille ce dimanche alors qu'il était de 46% en 2008 affaiblit ses chances d'être ministrable.

voile-sur-la-republique-sur-france-2-1908394.jpg.jpg

Le recteur de la mosquée de Lille, Amar Lasfar (photo lors d'un meeting en mars 2008 , Mme Aubry était venue en amie...), né au maroc en 1960 a obtenu la nationalité française en 1997. Membre de l'UOIF fédération musulmane dont les responsables avouent être inspirés par les Frères Musulmans (voir mon livre). Dans un entretien dans la revue Homme et migration en 1999 il dégradait la citoyenneté républicaine sur laquelle il souhaite faire primer l’appartenance à la oumma (communauté des croyants), l'objectif avoué étant que la charia remplace à terme les lois impies de la république :

« Dans l’islam la notion de citoyenneté n’existe pas, mais celle de communauté est très importante, car reconnaître une communauté, c’est reconnaître les lois qui la régissent. Nous travaillons à ce que la notion de communauté soit reconnue par la République. Alors, nous pourrons constituer une communauté islamique, appuyée sur les lois que nous avons en commun avec la République, et ensuite appliquer nos propres lois à notre communauté » (Amar Lasfar cité dans "La cité mode d'emploi", Homme et migrations n° 1218, mars-avril 1999 p.55)

Dans la même veine, avant de réorienter sa stratégie de communication, il affirma : «  L’Assimilation suppose pour les populations islamiques se fondre à terme dans la population. Ceci est exclu car cela signifie l’abandon de la loi islamique […] Il n’y aura pas de dérogation à cette règle ». Amar Lasfar, conférence à l’Alliance régionale du Nord, 9 octobre 1997

"Sans le soutien de Madame Martine AUBRY Maire de LILLE, le lycée AVERROES n’aurait pas ouvert ses portes en septembre 2003." Amar Lasfar, communiqué du 13 janvier 2007.

Figure incontournable de l’islam dans le Nord, il a obtenu de la mairie de Martine Aubry l’ouverture d’un Lycée privé musulman à la rentrée 2003, ainsi que la création d'un centre de formation pour imams. Le lycée, qui a obtenu son autorisation d'ouverture du Conseil Supérieur de l’Education Nationale le 10 juillet 2003, se trouve au premier étage de la mosquée !  Lasfar  annonçait alors à la presse « C’est un grand jour pour l’islam de France et la communauté musulmane qui ont fait un grand chemin pour la réussite de ce projet. Ce lycée est aussi une vitrine, un laboratoire pour l’UOIF. ». L'hebdomadaire Marianne avait enquêté dans son n° 352 (janvier 2004) sur les enseignements dispensés dans l'institution, et avait recueilli des témoignages d'élèves dépités dénonçant le bourrage de crâne qu'ils ont à subir : "Ici, on ne nous parle que du coran et de l'islam à longueur de journée, c'est vrai que je suis musulman mais pas au point de devenir Imâm". La journaliste, Ait Aoudia Djaffer, dénonçait dans son article l'état d'esprit de la direction ne cachant pas vouloir faire régner la charia ! 

Enfin, Amar Lasfar fut le principal moteur des manifestations lilloises de janvier 2004 contre la loi sur les port du voile à l'école. Avec le développement de collèges et lycées privés islamiques (reconnus par l'état !), cette loi républicaine ne semble plus être un obstacle à l'épanouissement de leur programme d'islamisation...

Pour en savoir plus sur les liens de Martine Aubry, mais aussi d'Alain Juppé, Jean-Claude Gaudin, Jean-Marc Ayrault avec les islamistes (et bien d'autres),  lire l'enquête Ces Maires qui courtisent l'islamisme, éditions Tatamis.

Aussi, le mari de Martine Aubry, Jean-Louis Brochen, a défendu le groupe de rap musulman Sniper qui appelle à l'émeute en ces termes:  "je veux t'entendre crier faut que tu hurles" ; "t'étonne pas si ta caisse est carbonisée" , extraits de son titre ultra violent "BRULE" au clip video très explicite, composé après les émeutes du ramadan 2005.

Joachim Véliocas, Observatoire de l'islamisation

23:16 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : aubry, martine | |  Facebook | |

Stéphane Ravier (FN) bat le socialiste Mennucci à Marseille : son débat sur la mosquée

ravier_marseille1.jpg

 Deuxième partie du débat ici

Stéphane Ravier (blog), qui vient de créer la surprise à Marseille, était invité de France 3 pour débattre du projet monumental de la Grande Mosquée de Marseille.

"Vous croyez que le Qatar va se contenter de financer [25% !] et rentrer chez lui ? Vous les prenez pour qui les qataris ? Vous êtes d'une naiveté assez incroyable !" lance Stéphane Ravier à Fatima Orsateli conseillère régionale PS et...membre du conseil d'administration de la mosquée de Marseille ! (minute 24)

Fatima Orsateli  : "la structure répond à toutes les représentations [des associations islamiques] 

Stéphane Ravier: "y compris des islamistes du Tabligh et de l'UOIF!"

Le secrétaire départemental du Front brandit sur le plateau FR3 l'enquête Ces Maires qui courtisent l'islamisme (éditions Tatamis) afin d'appuyer ses affirmations sur le prix dérisoire de la location fixé par la mairie, les financements étrangers et le profil radical du conseil d'administration de la mosquée. (minute 19' 30'') 

21:30 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Se faire élargir l'anus pour y cacher des explosifs : la technique halal des djihadistes

15:21 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

22/03/2014

La député UMP de Metz Zimmerman en hijab à la mosquée pour draguer le vote islamiste

 

Le projet de Grande mosquée de Metz que soutient la député UMP est mené par un regroupement d'associations musulmanes dont le Milli Gorus turc ultra islamiste.

Contactez-là

Permanence Marie-Jo Zimmermann
12 place Saint-Simplice
57 000 Metz

Téléphone: 03 87 30 39 15

00:02 Publié dans 04 - COLLABORATION | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

21/03/2014

Demain 20 mosquées à Nice à cause d'Estrosi ? Enquête de Philippe Vardon, préface de Joachim Véliocas. (actualisation interview)

Deuxième partie de l'entretien ici.

limamestrosi-couv.jpg

Vous pouvez commander l' enquête-choc "L'imam Estrosi" à NR - 9 rue Ribotti - 06 300 Nice, 15 euros port compris, chèques à l'ordre de "mandataire financier de Philippe Vardon"

Préface de Joachim Véliocas

"Quand Philippe Vardon m’a demandé une préface, j’ai tout de suite accepté. D’une part car je soutiens son combat pour que Nice ne devienne pas une autre Marseille, mais aussi car il met le doigt sur une des contradictions, non apparente, de la droite française.

 

Aidés en cela par les médias, la droite dure UMP tendance Sarkozy-Hortefeux-Estrosi a une image de fermeté face à l’islamisme, voire une image d’intransigeance face à l’islam tout court, sans compter les injustes procès en racisme auxquels elle a droit.

 

Or une approche journalistique méticuleuse nous conduit à penser au contraire que l’ancienne majorité a été très laxiste face aux islamistes lors de son long double mandat.

 

Repassons nous un rapide film chronologique des deux derniers quinquennats.

 

Nicolas Sarkozy reçu le 8 octobre 2002 le secrétaire général de la Ligue Islamique Mondiale, Abdallah Turki, qui vint Place Beauvau pour obtenir un feu vert sur le financement de mosquées en France. Peu  importait si cette Ligue est le bras financier et prosélyte de l’Arabie Saoudite, où le wahhabisme d’état est la mouture la plus extrême de l’islam.

 

La même année, Nicolas Sarkozy reprend le dossier du Conseil Français du Culte Musulman, et, le 20 juin 2002, lors d’une séance consultative avec les représentants des différentes fédérations de mosquées, il tenta de rassurer « Je ne laisserai pas l’intégrisme s’asseoir à la table de la république ». Pourtant c’est exactement ce qu’il fit en y introduisant la filiale française des Frères Musulmans, l’UOIF, le mouvement Tabligh, ainsi que les islamistes turcs du Milli Gorus.

 

Ouverture aux islamistes qui permit au président d’affirmer lors d’un discours à l’Académie des sciences morales et politiques en 2005 "L'islam plus épicé a toute sa place à la table de la république" !

 

Traduction dans les faits, le recteur de l’Académie de Lyon (1993-2007), Alain Morvan, voulant s’opposer à l’ouverture d’un lycée par l’UOIF à Décines nommé al Kindy, eut à subir des pressions ouvertes du cabinet de Nicolas Sarkozy en août 2006 pour ne pas voir de bon œil le lycée extrémiste, confia-t-il à la presse.  Convoqué place Beauvau, on lui fit comprendre que désormais, les islamistes correspondaient à la « laïcité ouverte » prêchée par le président. Alain Morvan voulait alerter l’opinion publique. « Al-Kindi [est] une menace pour les lois de la République » et, « [ses] responsables […] à la philosophie communautariste » veulent « cultiver une représentation d’un islam […] intolérant » (Le Progrès, 05/3/2007.)

 

Le recteur Alain Morvan fut révoqué lors d'un conseil des ministres en mars 2007, consécutivement à ses prises de positions anti-islamistes.

Lire la suite

19:13 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |